GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 18 Octobre
Samedi 19 Octobre
Dimanche 20 Octobre
Lundi 21 Octobre
Aujourd'hui
Mercredi 23 Octobre
Jeudi 24 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Asie-Pacifique

    Fin de la mission de l'ONU au Népal

    media Le portail se referme pour la mission de l'ONU à Katmandou, au Népal. AFP

    Le départ programmé ce samedi 15 janvier 2011 de la Minunep, la Mission des Nations unies au Népal, menace de nouveau la paix. Les voix se sont multipliées dans la communauté internationale ces derniers temps pour inciter la classe politique à trouver un accord sur le devenir de milliers de combattants maoïstes, sans succès. Forcé de constater la persistance des désaccords sur la façon de mettre en œuvre les promesses faites en 2006 lors de la signature de l'accord de paix, le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon a estimé qu'il y avait peu de sens à prolonger la mission. On entre donc aujourd'hui dans une période de grande incertitude au Népal.

    Dès ce dimanche 16 janvier, les membres de l'ONU qui patrouillaient les camps abritant les combattants maoïstes doivent définitivement quitter les lieux. Rien ne permet de craindre dans l'immédiat un embrasement de la situation débouchant sur une guerre civile, tant les populations réclament le retour à la paix, après un conflit de dix ans ayant fait quelque 16 000 morts. Mais la mission de l'ONU quitte le terrain sans avoir rempli son mandat de consolidation de la paix.

    Outre le sort des combattants maoïstes, 19 000 hommes aujourd'hui livrés à eux mêmes et totalement exclus de tout corps d'armée, l'édifice politique reste extrêmement fragile : la rédaction de la Constitution donne lieu à une foire d'empoigne.

    Si l'avenir de l'Etat népalais est ainsi hypothéqué, le présent est encore plus incertain. Le parti maoïste vainqueur aux élections de 2008, sans avoir réussi à obtenir la majorité absolue à la chambre, dispose néanmoins d'une solide assise. Passé dans l'opposition le parti de Pushpa Kamal Dahal, plus connu sous le nom de Prachanda, a ainsi poussé le Premier ministre à la démission en juin 2010. Résultat : cela fait six mois que le pays est privé de gouvernement. Une porte ouverte à l'instabilité et à la reprise des violences.

    Il y a un jeu entre le gouvernement népalais, c'est à dire l'UML, le parti de gauche traditionnel, et les maoïstes qui sont dans l'opposition. Le fait de ne pas demander le prolongement de la Mission des Nations unies est un coup contre les maoïstes...

    Vincent Gréby, spécialiste du Népal, auteur de «Le nouveau Népal : le pari d'une utopie» publié chez L'Harmattan en août 2010 15/01/2011 Écouter

     

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.