GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 17 Septembre
Mercredi 18 Septembre
Jeudi 19 Septembre
Vendredi 20 Septembre
Aujourd'hui
Dimanche 22 Septembre
Lundi 23 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Asie-Pacifique

    Le Parti communiste vietnamien change la tête mais pas le fond

    media Le nouveau secrétaire général du Parti communiste, Nguyen Phu Trong (3ème à g), et tous les délégués du Parti communiste Vietnamien, lors du 11ème Congrès national, à Hanoï, le 18 janvier 2011. Reuters/Kham

    Aucune surprise à la tête du pouvoir vietnamien. Le Parti communiste a clos son congrès quinquennal et il a officiellement désigné Nguyen Phu Trong, un conservateur, comme nouveau secrétaire général. Un bureau politique de 14 membres a été désigné parmi lesquels neuf cadres, dont le puissant Premier ministre, ont été reconduits. Le chef du gouvernement devrait conserver sa fonction en mai prochain, après un vote symbolique de l'Assemblée nationale.

    Avec notre correspondante à Hanoï, Lucie Moulin

    A Hanoï, ce congrès du PC, Parti communiste, alimentait des rumeurs depuis des mois. Le cérémonial communiste terminé, les choses vont reprendre leur cours normal avec un nouveau trio à la tête de l’Etat, mais pas de véritables changements politiques.

    Le secrétaire général du PC et le président sont remplacés, les précédents avaient atteint l‘âge de la retraite. Mais les profils de ces hommes changent peu.

    Le Premier ministre, quant à lui, est reconduit. C’est lui le grand gagnant. Nguyen Tan Dung avait été affaibli par deux affaires l’année dernière, mais ses réseaux dans l’armée et la police, notamment, l’ont soutenu jusqu’au bout.

    On s’attend à ce qu’il poursuive le rapprochement diplomatique avec les Etats-Unis pendant que le secrétaire général du PC, réputé proche de la Chine, se chargera des relations conflictuelles avec Pékin. Nguyen Tan Dung devra aussi mettre en pratique la volonté de réforme économique affichée en fin de congrès.

    Plusieurs membres du bureau politique ont reconnu que la corruption ou le déficit commercial par exemple entravent le développement du pays.
     

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.