GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 11 Novembre
Lundi 12 Novembre
Mardi 13 Novembre
Mercredi 14 Novembre
Aujourd'hui
Vendredi 16 Novembre
Samedi 17 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Le prix Goncourt des lycéens est décerné à David Diop pour «Frère d'âme» paru au Seuil
    • Affaire Khashoggi: le parquet saoudien requiert la peine de mort pour cinq personnes accusées d'avoir drogué et démembré le journaliste
    • Suella Braverman, secrétaire d'Etat chargé du Brexit, est la quatrième personne à démissionner au sein du gouvernement britannique
    • Brexit: Esther McVey, la ministre du travail, est la troisième personne à démissionner au sein du gouvernement britannique
    • Justice internationale: les arrestations de l'opposant Navalny visaient à «étouffer le pluralisme politique» en Russie (CEDH)
    • Accord sur le Brexit: démission du ministre britannique en charge du dossier, Dominic Raab
    • Accord sur le Brexit: c'est «une bonne nouvelle pour l'économie française» (Le Maire)
    • Electricité: fermeture possible des centrales à charbon françaises après 2020 (gestionnaire)
    Asie-Pacifique

    Plongée au cœur du cinéma chinois avec le livre «Les actrices chinoises»

    media

    Les éditions Ecrans consacrent un ouvrage aux actrices chinoises, depuis le début du cinéma chinois, jusqu’à aujourd’hui. Femmes à part dans les années 30, femmes fatales à l’orientale dans les années 90, et maintenant représentantes de la société chinoise : le destin de ces actrices est lié à celui de leur pays, même si celui-ci s’appelle surtout Hong Kong.

    L’histoire des actrices chinoises commence peut-être avec celle de Ruan Lingyu. Les débuts du cinéma, en Chine, se passent à Shanghai où s’installent les studios de tournage. Ruan Lingyu joue dans plusieurs films muets qui vont la faire connaître comme Rêve printanier d’une ancienne capitale ou Amour et devoir, ou encore Trois femmes modernes. Avec ces films, elle devient l’une des premières stars chinoises du grand écran. Ruan Lingyu met également sa notoriété au service de son pays : lorsque Shanghai est attaquée par l’armée japonaise, en 1932, Ruan Lingyu tourne dans des films qui exaltent le patriotisme, elle participe à des galas de bienfaisance.  

    L'actrice Ruan Lingyu, figure de proue du cinéma chinois dans les années 30, se donna la mort par overdose de barbituriques à l'âge de 25 ans. Lian Wah Films Co./Domaine public
    Dans la société des années 30, avoir un statut public, pour une femme, était exceptionnel. Jusque là, que ce soit au théâtre ou à l’opéra, les rôles féminins étaient toujours joués par des hommes. Très connue et se donnant totalement à sa carrière d’actrice, Ruan Lingyu s’impose la plus grande discrétion possible sur sa vie privée. Et pourtant, elle qui a commencé sa carrière très jeune, disparaît brutalement à 25 ans. Elle a pris des médicaments pour se suicider. Ruan Lingyu s’était secrètement séparée de son mari et avait un autre compagnon. Elle ne supporte pas le scandale, sa vie privée soudainement étalée dans les journaux. Les femmes célèbres n’échappent pas à la règle sociale de l’époque. Elles doivent afficher une morale irréprochable même si le public les associe encore aux prostituées.
     
    Les réalisateurs des années 30 qui ont donné des rôles à Ruan Lingyu n’ont pas eu la même notoriété. Seuls les cinéphiles les connaissent. Mais aujourd’hui, l’un des metteurs en scène les plus connus, est le Chinois Wong Kar-wai. Il est encore enfant lorsqu’il émigre à Hong Kong avec sa mère en raison des événements politiques dans son pays, les débuts de la Révolution culturelle. Il se passionne très tôt pour le cinéma hollywoodien. La ville-région d’Hong Kong est en train de devenir la nouvelle ville du cinéma. L’ancienne colonie britannique n’a pas encore été rétrocédée à la Chine et c’est là que viennent s’installer nombre de studios et de compagnies qui fuient Shanghai et le régime communiste chinois.
     
    Est-ce en raison de l’influence du cinéma américain qu’il a beaucoup vu dans les salles de Hong Kong lorsqu’il était enfant, toujours est-il que plusieurs films de Wong Kar-wai sont très appréciés du public occidental. Les spectateurs découvrent une autre ambiance et des actrices qu’il n’a jamais vues dans des rôles de femme fatale à l’orientale. Wong Kar-wai demande à ces actrices chinoises des années 90 de cultiver un glamour à l’américaine. Les plus connues sont Gong Li qui joue dans 2046 ou Maggie Cheung dans In the Mood for Love. Amours impossibles, romantisme, sensualité, ces rôles et les histoires qu’ils racontent créent un nouvel univers au cinéma.
     
    En Chine continentale, la Révolution culturelle a généré un cinéma militant dans lequel les actrices incarnent les valeurs collectivistes véhiculées par le communisme. Dans des films comme Les femmes pilotes (1966) ou Le détachement féminin rouge (1961) de Xie Jin, les héroïnes sont là pour faire la démonstration que la nouvelle femme chinoise est devenue l’égale de l’homme. D’ailleurs cette femme aux cheveux courts ne s’intéresse plus ni à la mode, ni au maquillage, symboles d’une classe bourgeoise capitaliste. Pour les actrices restées au pays mais qui ne veulent pas jouer ce jeu de la propagande, la carrière se termine dans la douleur.
     
    L'actrice Zhao Tao au Festival de Cannes 2010 Ecrans éditions/Laurent Koffel
    Viennent les années 2000 et une nouvelle génération d’actrices portées par de nouveaux réalisateurs comme Jia Zhang-ke. Le développement économique fulgurant de la Chine lui donne la matière pour tourner Still Life (2006). Ce film mi-fiction, mi-documentaire, raconte le destin de deux personnages qui se croisent sur l’énorme chantier de construction du barrage des Trois-Gorges. Le film remporte le Lion d’or à Venise, les critiques parlent du réalisateur comme d’un Antonioni asiatique.
     
    La comédienne Zhao Tao est l’égérie de ce cinéaste réputé « social ». Dans ses films, les actrices doivent puiser dans leur vie personnelle pour peaufiner leur personnage, être au plus près de la vie des gens dont Jia Zhang-ke veut parler dans ses films. En 2006, Une jeunesse chinoise revient sur les manifestations de Tienanmen à Pékin en 1989. Dans ce film de Lou Ye, Hao Lei joue le rôle d’une étudiante venue de la campagne. Elle découvre l’univers de la ville, l’ébullition des manifestations et la liberté sexuelle. Le film contient des scènes de nu très rares dans le cinéma chinois.
     
    Ce livre Les actrices chinoises parle bien sûr d’autres actrices et d’autres réalisateurs chinois ou hongkongais. L’ouvrage a été écrit par plusieurs spécialistes du cinéma asiatique et les chapitres sont organisés autour des grandes périodes historiques de la Chine contemporaine et de leur incidence sur l’art et le cinéma du pays. L’ouvrage est illustré par de belles photos au format très agréable. Dommage cependant que cet état des lieux ne se termine pas par une filmographie générale et toute simple. Et pourquoi pas un index permettant d’aller rapidement vers les pages où on parle de telle actrice ou de tel metteur en scène ? On pourrait alors sauter d’une époque à l’autre en se promenant dans le bouquin au gré de souvenirs, d’impressions personnelles sur ces films.

     

    Chronologie et chiffres clés
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.