GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 11 Septembre
Jeudi 12 Septembre
Vendredi 13 Septembre
Samedi 14 Septembre
Aujourd'hui
Lundi 16 Septembre
Mardi 17 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Asie-Pacifique

    Afghanistan: au moins 2420 victimes civiles en 2010

    media D'après les décomptes d'une organisation afghane des droits de l'homme, au moins 2 421 personnes ont été tuées en 2010. Erik de Castro / Reuters

    En Afghanistan, le nombre de victimes civiles du conflit qui oppose Otan et insurgés a atteint un nouveau record l'an dernier. Au moins 2 421 personnes ont été tuées, d'après les décomptes d'une organisation afghane des droits de l'homme. Les Nations unies avaient de leur côté estimé à 2 420 le nombre de victimes civiles sur les dix premiers mois de 2010.

    Avec notre correspondant à Kaboul, Luc Mathieu

    Selon l'organisation Afghanistan Rights Monitor, 63% des civils tués l'an dernier l'ont été à la suite d'attaques des insurgés, qu'ils soient talibans, membres du Hezb-i Islami ou du groupe Haqqani. Plus encore que les attentats, ce sont les mines artisanales qui ont causé une majorité des décès.

    « Les engins explosifs improvisés ont tué plus de 690 civils l'an dernier. C'est un nombre énorme. Les bombes artisanales ont également blessé 1 800 civils, affirme Akmal Dawi, le directeur adjoint d'Afghanistan Rights Monitor. Nous avons clairement appelé les groupes insurgés à réduire l'impact des engins explosifs improvisés sur les communautés civiles mais ce que nous voyons malheureusement, c'est que les insurgés continuent à les utiliser de manière non discriminée, et partout. Cela cause beaucoup de torts aux civils. »

    Les forces afghanes et de l'Otan sont également à blâmer. Elles ont causé la mort de 790 civils l'an dernier lors de bombardements, de raids de forces spéciales et de tirs de mortiers et de fusils d'assaut.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.