GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 16 Novembre
Samedi 17 Novembre
Dimanche 18 Novembre
Lundi 19 Novembre
Aujourd'hui
Mercredi 21 Novembre
Jeudi 22 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Asie-Pacifique

    Afghanistan : la fin des enfants soldats

    media

    Depuis 2010, la police afghane figure sur la liste noire de l’ONU sur l’exploitation des enfants. Mais la situation devrait s’améliorer puisqu’elle vient de signer un accord avec les Nations unies visant à stopper le recrutement d’enfants dans ses rangs. L’accord marque une première dans un pays souvent montré du doigt en matière d’exploitation infantile.

    Avec notre correspondant à New York, Karim Lebhour

    La police afghane figure depuis l’année dernière sur la liste noire des Nations unies. L’organisation a recensé plusieurs dizaines de cas d’enfants recrutés dans les rangs de la police. L’accord signé avec la représentante des Nations unies pour les enfants et les conflits armés, Radikha Coomaraswamy, doit y mettre fin.

    « Nous avons des cas d’enfants de 12 ans utilisés pour la fouille des voitures et des enfants de 14 ou 15 ans postés à des check-points, explique Radikha Coomaraswamy. Nous voulons que l’âge soit strictement vérifié avant le recrutement ».

    L’accord doit permettre l’accès aux casernes de la police afghane par des observateurs. L’ONU souhaite aussi voir les autorités afghanes lutter contre le phénomène des Bacha Bazi, des enfants d’une dizaine d’années maquillés et prostitués par des chefs militaires. Une pratique largement répandue.

    « A la différence d’autres pratiques culturelles, celle-ci ne trouve aucun défenseur, ajoute Radikha Coomaraswamy. Les responsables religieux se plaignent que le phénomène prend de l’ampleur. Les talibans sont contre. La société, les médias, les dirigeants disent la même chose et tous veulent interdire cette pratique ».

    Si l’accord signé est effectivement respecté, les forces de sécurité afghane pourront être retirées de la liste noire des Nations unies sur l’exploitation des enfants.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.