GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 26 Juin
Lundi 27 Juin
Mardi 28 Juin
Mercredi 29 Juin
Aujourd'hui
Vendredi 1 Juillet
Samedi 2 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Asie-Pacifique

    Le dernier survivant de la Première guerre mondiale fête ses 110 ans

    media

    La maison de retraite de Perth, en Australie, fête ce jeudi 3 mars 2011, le 110ème anniversaire de Claude Choules, le dernier vétéran survivant de la Première guerre mondiale, en compagnie de ses enfants. «Il détestait la guerre… la guerre était juste pour lui un gagne-pain…», raconte Adrien, son fils âgé de 76 ans.

    Avec notre correspondante à Sydney, Marie-Morgane Le Moël.

    Né en Angleterre le 3 mars 1901, Claude Choules avait dû mentir sur son âge pour pouvoir intégrer la marine britannique, en 1916. Dix ans plus tard, le jeune homme avait émigré en Australie, et il s’était alors engagé dans la marine australienne.

    Durant la Seconde Guerre mondiale, l’expert en explosifs était chargé de surveiller les côtes occidentales du continent pour contrer une invasion japonaise potentielle.

    Le vétéran avait publié une autobiographie il y a trois ans, à l’âge de 107 ans. Mais à présent, le vieil homme est aveugle et presque totalement sourd et il ne donne plus aucune interview.

    Marié durant 80 ans, Claude Choules a eu deux enfants et nombre d’arrière-petits-enfants, avec lesquels il célèbre aujourd’hui son anniversaire, dans sa maison de retraite à Perth.

    Son fils a relevé le paradoxe : Claude Choules est maintenant célèbre dans le monde entier pour être le dernier ancien combattant de la Première Guerre mondiale toujours en vie. Une guerre qu’il avait pourtant souvent déclaré détester. 

    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.