GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 14 Juin
Samedi 15 Juin
Dimanche 16 Juin
Lundi 17 Juin
Aujourd'hui
Mercredi 19 Juin
Jeudi 20 Juin
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Asie-Pacifique

    Fukushima : situation très préoccupante du réacteur N°3 de la centrale

    media Le réacteur n°3 (à gauche) est, de loin, le plus endommagé. Reuters

    Deux semaines après le séisme et le tsunami qui ont frappé le Japon provoquant également une crise nucléaire autour de la centrale de Fukushima, les inquiétudes persistent concernant les rejets radioactifs. Le système de refroidissement dans la plupart des réacteurs est toujours à l'arrêt. Ce vendredi 25 mars 2011, la situation est très préoccupante autour du réacteur numéro 3.

    La situation est très préoccupante autour du réacteur numéro 3 de la centrale de Fukushima, en l'occurrence son enceinte de confinement du réacteur. Les équipes sur place ont relevé un fort niveau de radioactivité laissant craindre une rupture ou une fissure dans le cœur du réacteur. L'Autorité de Sûreté nucléaire japonaise a annoncé que cette enceinte de confinement n'est plus en mesure de retenir les gaz et matières volatiles radioactives. 

    Sur place, personne n'a pu observer l'état physique du coffrage. Le doute continue donc de planer au sujet de l’étanchéité de l’enceinte. Les responsables de la centrale indiquent que la contamination peut provenir aussi de la fuite d'eau.

    Ce réacteur N°3 est aussi plus particulièrement surveillé: il est le seul à fonctionner au MOX - un mélange hautement toxique des oxydes de plutonium et d'uranium.

    Les travaux de rétablissement de l'alimentation électrique dans toute la centrale notamment  pour refroidir les différents ensembles techniques sont considérablement ralentis en raison du danger que représente le site. Le taux de radioactivité est 10 000 fois plus élevé que la normale. Un taux qu'on a enregistré aussi dans la centrale de Tchernobyl - il y a presque 25 ans.

    Par ailleurs, l'Agence japonaise de sûreté nucléaire annonce qu'elle envisage de relever à 6 le niveau d'accident de Fukushima, actuellement classé 5 sur une échelle allant de 0 à 7.

     

    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.