GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 11 Novembre
Mardi 12 Novembre
Mercredi 13 Novembre
Jeudi 14 Novembre
Aujourd'hui
Samedi 16 Novembre
Dimanche 17 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Asie-Pacifique

    La Cour suprême pakistanaise rejette l'appel de la victime emblématique d'un «crime d'honneur»

    media Mukhtar Mai donnant une interview, le 28 février 2011. AFP / Aamir Qureshi

    La Cour suprême du Pakistan a rejeté jeudi 21 avril un appel déposé par Mukhtar Mai, dont le viol pour « crime d'honneur » avait soulevé l'émoi dans l'opinion publique internationale en 2002. Cette décision permet la libération de cinq des six hommes que la jeune femme désignait comme ses agresseurs. Agée actuellement de 40 ans, Mukhtar Mai avait été violée par plusieurs hommes sur décision d'un conseil tribal de Meerwala, un village de la province du Pendjab, après que son jeune frère eut été accusé d'avoir eu une liaison avec une femme d'un clan rival.

    Avec notre correspondante à Islamabad, Nadia Blétry

    En confirmant ce jeudi 21 avril l’acquittement de 5 des hommes accusés de viol par Mukhtar Mai, la Cour suprême a profondément choqué les organisations des droits de l’homme au Pakistan.

    En s’élevant contre ses agresseurs, la jeune femme est devenue un véritable symbole au Pakistan. Elle a dénoncé des pratiques rurales très anciennes et levé un tabou en accusant 14 hommes de l’avoir violée en 2002. Un acte ordonné par un conseil de village pour punir son frère de 13 ans soupçonné d’avoir eu une aventure avec une jeune fille d’une autre tribu.

    Une cour de justice avait déjà acquitté 8 personnes précédemment. Plusieurs procès ont encore eu lieu depuis, mais aujourd’hui la Cour Suprême a définitivement rejeté - au prétexte d’un manque de preuve suffisant - les accusations contre 5 des 6 hommes qui étaient toujours derrière les barreaux. Quant au sixième, homme il a été condamné à la prison à perpétuité.

    Des organisations des droits de l’homme ont d'ores et déjà alerté le gouvernement en lui demandant d’assurer la protection de Mukhtar Mai. Selon eux, cette décision est un recul du droit des femmes au Pakistan.

    Chronologie et chiffres clés
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.