GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 17 Août
Dimanche 18 Août
Lundi 19 Août
Mardi 20 Août
Aujourd'hui
Jeudi 22 Août
Vendredi 23 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Asie-Pacifique

    L'opération américaine contre ben Laden condamnée par le Parlement pakistanais

    media Des militants du parti réformiste Tehreek-e-Insaf (Mouvement pour la justice) brûlent la maquette d'un drone à Peshawar, le 13 mai 2011 REUTERS/K. Pervez

    Le Parlement pakistanais condamne l'opération américaine dans laquelle Oussama ben Laden a été tué dans la nuit du 1er au 2 mai 2011 et demande une révision des relations avec les Etats-Unis. Il exige notamment l'arrêt des attaques de drones américains, qui avaient fait en 2010 plus de 670 morts.

    Après une dizaine d'heures de débat et surtout après l'audition de responsables des services de renseignements pakistanais, le Parlement dénonce le caractère unilatéral de l'opération américaine dans la ville de garnison d'Abbottabad.

    Pour les députés, c'est donc une violation de la souveraineté nationale et une mise en cause de la loyauté du Pakistan qui proteste de sa bonne foi dans la lutte internationale contre le terrorisme. Les élus pakistanais jugent absurde et malveillante l'idée selon laquelle Islamabad aurait fermé les yeux sur la présence de ben Laden dans le pays. En retour, ils réclament l'arrêt immédiat des attaques de drône américains contre des talibans ou des membres présumés d'al-Qaïda au Pakistan.

    Ces raids conduits depuis 2004 par la CIA sont devenus quasi quotidiens ces derniers mois. Ils avaient fait plus de 670 morts en 2010 dont un nombre inconnu de civils. Mais après l'intervention du commando américain venu tuer ben Laden jusque sur leur territoire national, les députés pakistanais jugent ces attaques de drones inacceptables. Ils demandent qu'elles cessent immédiatement. A défaut, menacent-ils, le  « gouvernement devra revoir les autorisations de transit qui permettent à l'Otan d'approvisionner les forces internationales déployées en Afghanistan », un point crucial de la coopération stratégique du Pakistan avec les Etats-Unis.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.