GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 14 Août
Jeudi 15 Août
Vendredi 16 Août
Samedi 17 Août
Aujourd'hui
Lundi 19 Août
Mardi 20 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Asie-Pacifique

    Rencontre entre le Japon, la Corée du Sud et la Chine autour du nucléaire à Fukushima

    media Le Premier ministre japonais Naoto Kan reçoit le Premier ministre chinois Wen Jiabao (D) et le président sud-coréen Lee Myun Bak (G), le 21 mai 2011. REUTERS/Toshifumi Kitamura/Pool

    Le Premier ministre chinois Wen Jiabao, le président sud-coréen Lee Myun Bak et le Premier ministre japonais Naoto Kan sont arrivés, le samedi 21 mai 2011, à Fukushima pour un sommet tripartite. Ils ont rendu visite à des survivants du tsunami et ont visité un centre d'accueil pour des milliers de personnes forcées d'évacuer leurs villages dans un rayon de 20 km autour de la centrale. Les trois dirigeants doivent discuter de la façon dont le Japon entend résoudre l'accident nucléaire et éviter de rejeter de l'eau contaminée dans l'océan.

    Avec notre correspondant à Tokyo, Frédéric Charles

    Le président sud-coréen, Lee Myung-Back, s’est recueilli à Natori, une petite ville de pêcheurs, devant les débris laissés par le tsunami. Le Premier ministre chinois, Wen Jiabao, est allé à Onagawa où Mitsuru Sato, le patron d’une entreprise des produits de la pêche, a sauvé du tsunami vingt de ses ouvriers chinois avant d’être noyé par la vague géante.

    Le sacrifice de ce patron japonais a été largement rapporté en Chine et suscite toujours beaucoup d’émotion. Alors que le Premier ministre japonais, Naoto Kan, est très impopulaire dans les zones sinistrées. Sa gestion de la crise est jugée désastreuse et les survivants se disent abandonnés du gouvernement.

    Le Premier ministre chinois et le président sud-coréen demandent au Premier ministre japonais d’arrêter de rejeter dans l’océan de l’eau radioactive. Les pêcheurs chinois et sud-coréens sont aussi touchés par cette pollution.

    Les dirigeants chinois et sud-coréens réalisent que la situation dans la centrale est loin d’être stabilisée. Le combustible dans trois de ses réacteurs a fondu et il est à craindre que d’autres rejets radioactifs se produisent.

    La visite à Fukushima a été souhaitée par le Premier ministre japonais Naoto Kan, parce que cela permettait de braquer les projecteurs d’une manière plus positive sur une région qui a énormément souffert et qui va souffrir encore, notamment en terme de développement économique au Japon…

    Valérie Niquet

    Maître de recherche à la Fondation pour la recherche stratégique

    21/05/2011
    La rencontre annuelle de trois dirigeants asiatiques : Tokyo, le chef du gouvernement japonais qui accueille les Premiers ministres chinois et coréen. Avec la sûreté nucléaire, tragique invitée de ce 4ème sommet.
    Écouter

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.