GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 20 Avril
Dimanche 21 Avril
Lundi 22 Avril
Mardi 23 Avril
Aujourd'hui
Jeudi 25 Avril
Vendredi 26 Avril
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Asie-Pacifique

    Le Pakistan victime d'un double attentat

    media Deux explosions à la bombe se sont produites dans un quartier commerçant de Peshawar, nord-ouest du Pakistan, samedi soir 11 juin 2011. REUTERS/Fayaz Aziz

    Deux bombes ont explosé à quelques minutes d'intervalle le 11 juin dans un supermarché, dans un quartier étudiant de Peshawar, la grande ville du nord ouest du pays. Une première détonation assez faible a été suivie par une autre beaucoup plus violente selon la police. Au moins 35 personnes ont été tuées dont deux journalistes, et 80 personnes ont été blessées. Cette attaque n'a pas été revendiquée. Elle intervient peu après une visite du président afghan Hamid Karzaï, consacrée justement à la lutte contre le terrosirme.

    Avec notre correspondante à Islamabad, Nadia Blétry

    Deux explosions ont visé un marché dans un quartier très fréquenté, où se trouvent notamment des restaurants, des magasins et le siège de plusieurs journaux. Cette zone abrite aussi des résidences de politiciens et de militaires. Le mode opératoire est fréquent ; une première explosion de faible ampleur a retenti. Et quelques minutes après, une fois que les secours et la police se sont réunis sur le lieu de l’attentat, une deuxième déflagration, beaucoup plus violente cette fois-ci, a eu lieu.

    L’attentat a donc fait de nombreuses victimes dont des civils et c’est sans doute la raison pour laquelle il n’a pas été revendiqué. Mais depuis la mort d’Oussama ben Laden, le 2 mai dernier, les violences redoublent au Pakistan, la plupart imputées au mouvement des talibans pakistanais en représailles à la mort du fondateur d’al-Qaïda.

    Le Pakistan est devenu l’une des cibles prioritaires des combattants islamistes qui ne pardonnent pas à Islamabad de s’être allié avec les Etats-Unis dans la guerre contre le terrorisme. Le double attentat de Peshawar a frappé la ville quelques heures après la visite du président afghan Hamid Karzaï qui avait demandé au Pakistan d’éradiquer les sanctuaires des talibans dans ses zones tribales qui bordent l’Afghanistan.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.