Des magasins Apple clonés dans le sud-ouest de la Chine - Asie-Pacifique - RFI

 

  1. 22:30 TU Sessions d'information
  2. 23:00 TU Journal
  3. 23:10 TU Ici l'Europe
  4. 23:30 TU Journal
  5. 23:33 TU Danse des mots
  6. 22:30 TU Journal
  7. 22:40 TU Archives d'Afrique
  8. 23:00 TU Journal
  9. 23:10 TU Si loin si proche
  10. 23:30 TU Journal
  1. 22:30 TU Sessions d'information
  2. 23:00 TU Journal
  3. 23:10 TU Vous m'en direz des nouvelles !
  4. 23:30 TU Journal
fermer

Asie-Pacifique

Chine Nouvelles technologies

Des magasins Apple clonés dans le sud-ouest de la Chine

media

En Chine, après la copie des produits, la copie des magasins ! Il fallait y penser : de faux « Apple store » ont été découverts dans le sud-ouest de la Chine cette semaine par un expatrié américain qui a révélé le pot aux roses sur son blog. Le logo, la disposition des rayons, tout ressemble à s’y méprendre aux boutiques officielles de la firme américaine, sauf que les point de vente ne sont pas agréés. La marque à la pomme ne dispose aujourd’hui que de quatre boutiques officielles en Chine continentale.

La marque à la pomme serait-elle victime de son succès ? C’est ainsi en tous cas que se défend la gérante de l’un des trois faux magasins Apple découverts à Kunming. Tous les produits à l’intérieur sont vrais, jure la gérante, seuls les murs ne sont pas agréés et pour cause : Apple ne dispose officiellement d’aucun magasin dans la capitale du Yunnan !

Liu Zonggkun a déclaré de son côté à l’agence Xinhua que les « fausses » boutiques ont été ouvertes il y a deux mois et que le logo d’Apple n’a en aucun cas été utilisé « sur les affiches et sur les T-shirts » de l’enseigne. La version de la directrice des Premiun ressellers Xinya Wangfujin de Kunming diffère ainsi de celle fournie par le mystérieux BirdAbroad qui a publié les photos de l’un des magasins sur son blog. « L’expatrié américain » affirmant que les vendeurs qu’il a rencontrés étaient persuadés de travailler directement pour le géant américain de l’électronique.

25 nouvelles boutiques d’ici à 2012

Ces points de vente non agréés ne sont en réalité pas nouveaux en Chine. A Pékin où il n’existe que deux Apple store par exemple, les magasins affichant le logo Apple sont légions et ont pignon sur rue. Tous évidemment sont loin de disposer de la licence les autorisant à la revente.

Ce qui frappe dans la découverte de Kunming, c’est que tous les signes des magasins de la firme américaine ont été clonés : comptoirs épurés en bois, t-shirts bleus pour les vendeurs, escalier en colimaçon. Tous les signes à quelques détails près qui ne trompent pas les aficionados. : les prénoms des vendeurs ne sont pas indiqués sur leur badge notamment et les mots « Apple store » ont remplacé la pomme, emblème de la marque sur la vitrine.

Cette découverte par un « bloggeur » qui souhaite rester anonyme est en tous cas une nouvelle preuve de l’engouement suscité par les Iphone et autres Ipad fabriqués en Chine mais qui restent chers pour les porte-monnaie chinois et qui sont donc souvent copiés.

Apple ne dispose que de quatre boutiques officielles en Chine continentale, devenue un marché clé pour le fabricant américain, rappelle Le Figaro. Apple devrait ouvrir 25 nouvelles enseignes en Chine ’ici à 2012.

Commentaires
 
Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.