GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 16 Avril
Mercredi 17 Avril
Jeudi 18 Avril
Vendredi 19 Avril
Aujourd'hui
Dimanche 21 Avril
Lundi 22 Avril
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Asie-Pacifique

    Attaque «terroriste» au couteau dans le Xinjiang

    media La police et l’armée chinoise effectuent régulièrement des fouilles préventives dans le Xinjiang, à la recherche d'éventuels terroristes. Reuters

    Selon l’agence Chine Nouvelle, deux suspects ont tués huit personnes à l’arme blanche hier samedi 30 juillet au soir dans une rue très fréquentée de Kashgar, une ville de la région autonome chinoise du Xinjiang. Vingt-huit personnes ont été blessées. C’est la deuxième attaque qualifiée de « terroriste » par les autorités dans cette région autonome ouïgour en proie aux affrontements interethniques.

    Avec notre correspondant à Pékin, Stéphane Lagarde

    Le Xinjiang, l'une des cinq régions autonomes de Chine, s'étend sur 1 646 800 km2 .

    Les seules informations dont on dispose à cette heure émanent de l'agence gouvernementale chinoise. Selon les rapports de police, il était 23 h 45, hier soir, quand deux hommes ont surgi dans la cabine d’un camion arrêté à un feu rouge de cet ancien point de passage de la route de la soie près des frontières tadjikes et kirghizes.

    Quelques minutes plus tard, le camion s’arrête près d’une rue de restaurants où la foule est venue profiter des heures fraîches des longues soirées d’été. Le chauffeur est tué. Les deux hommes descendent du véhicule et s’attaquent aux passants avec des couteaux. Bilan encore provisoire : huit morts et vingt-huit blessés. L’un des assaillants a également été tué lors de l’affrontement, indiquent ce matin les autorités qui précisent que les deux suspects sont d’origines « ouïgour ».

    Cette attaque aurait été précédée par deux détonations dont l’explosion d’un mini van vers 22 h 30. Selon la radio de Hong Kong, les cibles étaient toutes des Han, l’ethnie majoritaire en Chine, et l’attaque a été qualifiée de « terroriste ».

    Le Xinjiang compte huit millions de Ouïgours turcophones dont certains groupes revendiquent une plus grande autonomie. Au début du mois, vingt personnes ont trouvé la mort lors de l’attaque d’un poste de police dans la ville reculée de Hotan.

    Chronologie et chiffres clés
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.