GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 27 Juin
Mardi 28 Juin
Mercredi 29 Juin
Jeudi 30 Juin
Aujourd'hui
Samedi 2 Juillet
Dimanche 3 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Euro 2016 : Portugal - Pologne 5-3 tirs au but (1-1 après prolongation). Le Portugal est qualifié pour les demi-finales.
    Asie-Pacifique

    Déploiement des «Léopards des neiges», commando d'élite chinois, au Xinjiang

    media

    Un commando d’élite de la police antiterroriste chinoise a pris position dans la province autonome du Xinjiang, à l'ouest du pays. Leur objectif consiste à sécuriser la  région. Peuplé par une importante communauté ouïghour de confession musulmane, le Xinjiang a connu plusieurs incidents violents en juillet dernier.

    Avec notre correspondante à Shangaï, Delphine Sureau

    La Chine resserre son contrôle sur la province autonome du Xinjiang, dans l’ouest du pays. Une brigade d’élite de la police antiterroriste, baptisée « Léopard des neiges » a été dépêchée ce 9 août dans la préfecture d'Aksu. Son objectif est de sécuriser la région après des attaques attribuées à la minorité ethnique des Ouighours, de confession musulmane, qui ont fait 21 morts fin juillet.

    Cette unité d’élite, créée en octobre 2002, est baptisée « Léopard des neiges ».

    Entrainée pour contrôler les émeutes, désamorcer les bombes et mettre fin aux prises d’otage, elle est arrivée à Aksu, mais c’est à Kashgar, 460km plus loin, qu’elle effectuera ses opérations, là où des attaques attribuées à des Ouïghours, la minorité turcophone et musulmane, ont fait 21 morts fin juillet.

    L’objectif officiel est de sécuriser la région à l’approche d’un forum commercial dans la première semaine de septembre, qui doit avoir lieu dans la capitale provinciale. Mais le déploiement des Léopards des neiges vient surtout illustrer la volonté des officiels locaux d'appliquer une «ligne antiterroriste dure».

    Les autorités chinoises accusent les auteurs des dernières attaques d’être des séparatistes ouighours, entrainés au Pakistan voisin. Mais ces accusations contrastent avec les armes que portaient les « terroristes » : 3 faucilles, et des couteaux de cuisine.

    Le Xinjiang compte 8 millions de Ouighours qui dénoncent une répression culturelle et religieuse. La présence du commando d’élite pourrait encore exacerber les tensions.
     

    L'unité de commando d'élite de la police chinoise, baptisée aujourd'hui «Léopard des neiges » est l'équivalente, par ses domaines d'intervention, du Groupe d'intervention de la police nationale (GIPN) française ou des unités SWAT américaines.

    Baptisée « Loup des neiges », la brigade, initialement baptisée Loup des neiges a été créée en 2002. Elle n'a défilé en public qu'en 2006. Elle est composée de près de 400 officiers, issus des rangs de l'armée ou de la police et sévèrement sélectionnés à  l'issue de leur formation.

    L'unité a fait partie des dispositifs de sécurité des Jeux Olympiques de Pékin en 2008. Le GIPN français et les SWAT américains avaient été créés après la prise d'otages et ses conséquences, au cours des JO de Münich en 1972.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.