GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 20 Octobre
Samedi 21 Octobre
Dimanche 22 Octobre
Lundi 23 Octobre
Aujourd'hui
Mercredi 25 Octobre
Jeudi 26 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Chine: clôture officielle ce matin du 19ème Congrès du parti communiste, les délégués viennent d'élire les 205 membres du Comité central
    • Rohingyas: Washington annonce des mesures contre l'armée birmane
    Asie-Pacifique

    Les fonctionnaires de New Delhi priés de se hâter sous peine d’amende

    media La surpopulation n'excuse pas les lenteurs administratives, ont estimé les autorités de New Delhi. Robert Nickelsberg/Getty Images

    Selon une nouvelle loi mise en application jeudi 15 septembre 2011, les fonctionnaires de l’agglomération de New Delhi en Inde seront pénalisés d’une amende s’ils ne délivrent pas les documents officiels dans les délais fixés. La législation vise autant à accélérer la cadence qu’à lutter contre la corruption.

    Le gouvernement local de New Delhi en Inde semble avoir trouvé la parade aux lenteurs administratives : infliger des amendes aux fonctionnaires qui ne respectent pas les délais pour délivrer aux citoyens certains documents officiels de base. Comme l’avaient fait avant elle les régions du Pendjab, du Madhva Pradesh et du Bihâr, l’Assemblée municipale de New Delhi a fait passer en mars une loi visant à accélérer les démarches administratives dans les 32 différents services et agences qui gèrent le quotidien des 22 millions d’administrés qui peuplent le territoire de la capitale.

    Prime à la vitesse

    A titre d’exemple, ces délais ont été fixés à 35 jours pour une connexion à l’électricité, à 21 jours pour un certificat de domicile ou de nationalité, à 7 jours pour un certificat de naissance ou de décès et à 24 heures pour le renouvellement d’un permis de conduire. Pour chaque retard, le fonctionnaire responsable sera soumis à une pénalité qui, selon les cas, pourra aller de 10 roupies (15 centimes d’euro) à un maximum de 200 roupies (3 euros). Afin de motiver un peu plus ses employés, l’administration a même promis une prime de 5 000 roupies (76 euros) à chaque fonctionnaire qui n’aura été responsable d’aucun retard durant l’année, une somme rondelette dans un pays où le PIB moyen était de 3 400 dollars par habitant en 2010.

    Par souci d’efficacité, les officiels ont même mis en ligne un site internet sur lequel chaque habitant de Delhi pourra suivre la progression de ses démarches. Si cette nouvelle loi a pour but d’accélérer les démarches, elle vise surtout à freiner  un système de corruption bien établi qui permet aux fonctionnaires de monnayer la rapidité de leurs services. Au mois d’août, le sujet était venu sous le feu des projecteurs quand Anna Hazare, ce militant de 74 ans qui se proclamait de Gandhi, avait fait la grève de la faim douze jours durant, afin de protester contre ce fléau de la corruption. L’efficacité de son action a sans aucun doute contribué elle-même à donner un petit coup d’accélérateur à la nouvelle loi.
     

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.