GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 10 Octobre
Vendredi 11 Octobre
Samedi 12 Octobre
Dimanche 13 Octobre
Aujourd'hui
Mardi 15 Octobre
Mercredi 16 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Asie-Pacifique

    Thaïlande : après les inondations, le gouvernement lance un programme de relance économique

    media En Thaïlande, le Premier ministre Yingluck Shinawatra annonce un programme de sortie de crise centré sur l’aide aux industries sinistrées. REUTERS/Sukree Sukplang

    En Thaïlande, le gouvernement annonce un plan de réhabilitation économique pour remettre le pays sur pied après les inondations historiques qui ont paralysé le royaume. De larges parties du pays sont toujours sous l’eau, y compris des quartiers de la capitale. Mais le gouvernement veut aller de l’avant en lançant ce programme de sortie de crise centré sur l’aide aux industries sinistrées.

    Avec notre correspondant à Bangkok, Arnaud Dubus

    Il peut sembler un peu tôt pour lancer un plan de réhabilitation. Mais la chef du gouvernement Yingluck Shinawatra a été vivement critiquée pour ses hésitations face au désastre. Pour elle, ce plan annoncé en fanfare est une façon de reprendre l’initiative.

    Un comité stratégique, présidé par l’ex-banquier Virapong Ramangkul, va piloter ce plan. Des mesures d’assistance vont être apportées aux industriels thaïlandais et étrangers affectés lors de l’inondation des zones industrielles. Si un entrepreneur souhaite déplacer son usine dans une zone moins menacée, il pourra faire appel à l’aide de l’Etat.

    L’agriculture n’est pas oubliée. Un quart de la production de riz a été perdue. Des millions d’hectares de rizières ont été inondés. Le gouvernement apportera des compensations financières et approvisionnera les riziculteurs en semences pour la prochaine saison.

    Autre priorité, l’établissement d’un système de digues et de canaux pour empêcher un tel désastre de se reproduire. Une condition que le gouvernement juge indispensable s’il veut garder la confiance des investisseurs.

    Le coût de ces mesures s’élèvera à quelques 18 milliards d’euros. Le principal défi sera de trouver ce financement sans affecter l’équilibre budgétaire.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.