GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 20 Septembre
Vendredi 21 Septembre
Samedi 22 Septembre
Dimanche 23 Septembre
Aujourd'hui
Mardi 25 Septembre
Mercredi 26 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • La Russie indique vouloir brouiller les communications de tout avion frappant la Syrie depuis la Méditerranée (ministre)
    • La Russie va livrer des systèmes antiaériens S-300 à l'armée syrienne sous deux semaines (ministre)
    • Commerce: Washington lance de fausses accusations pour «intimider» les autres (Chine)
    • Maldives: le gouvernement indique reconnaître la victoire de l'opposition à la présidentielle (officiel)
    • Russie: l'opposant Alexeï Navalny a été de nouveau arrêté dès sa sortie de prison (porte-parole)
    • Internet: le moteur de recherche Google, né en septembre 1998, célèbre ses vingt d'ans d'activité
    • Pétrole: l'Opep et ses partenaires interviendront pour éviter la pénurie sur le marché s'ils le jugent opportun, dit l'Arabie saoudite
    • Australie: les travaux ont commencé sur le chantier du deuxième aéroport de Sydney, qui doit être livré en 2026
    • Hong Kong interdit un parti indépendantiste, le Parti national (HKNP), une première depuis 1997
    • Birmanie-Rohingyas: pour le chef de l'armée birmane, l'ONU «n'a pas le droit d'interférer»
    Asie-Pacifique

    Un Noël un peu particulier en Irak après une série d'attentats

    media En Irak, par crainte de nouvelles violences, on a célébré la messe de minuit en plein jour. REUTERS/Ali Jarekji

    Trois jours après la série d’attentats ayant causé la mort de 72 personnes et blessé plus de 200 autres, les chrétiens d'Irak tentent de célébrer Noël. Et ce, malgré les craintes de violences. Car les lieux de culte de Bagdad sont toujours dénués de réelle protection. Cependant, quelques mesures de sécurité ont été prises, comme la célébration de la messe de Noël en journée. Tonalité de ces festivités: une extrême sobriété.

    Avec notre correspondante à Bagdad, Fatma Kizilboga

    Voilà un Noël qui a été fêté dans la plus grande discrétion par les chrétiens d’Irak. On a même célébré la messe de minuit dans la journée. Au lendemain des attentats à Bagdad, la communauté a fait part de ses craintes de nouvelles violences. Les églises et cathédrales de la capitale sont en effet toujours dépourvues de réelle protection à leurs abords, en dépit des menaces auxquelles elles restent exposées.

    Les représentants de l’église ont également choisi, pour la troisième année consécutive, de se contenter de cérémonies très sobres. Ceci, en raison de la concordance avec le Muharram, le mois sacré du calendrier chiite, durant lequel le deuil de l’imam Hussein, mort en martyr, est observé.

    L’Irak reste l’un des pays les plus dangereux pour la communauté chrétienne, selon l’ONG World Watch List, passant cette année de la dix-septième à la huitième position.
     

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.