GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 20 Octobre
Samedi 21 Octobre
Dimanche 22 Octobre
Lundi 23 Octobre
Aujourd'hui
Mercredi 25 Octobre
Jeudi 26 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Syrie: vote mardi 24 octobre du Conseil de sécurité sur l'enquête sur les armes chimiques (diplomates)
    • Niger: l'armée américaine poursuivra ses opérations malgré l'embuscade (Pentagone)
    • Accord de l'UE sur une réforme du travail détaché (Commission européenne)
    • Prix Fifa: Cristiano Ronaldo sacré meilleur joueur de football de l'année 2017
    • Prix Fifa: Zinédine Zidane sacré meilleur entraîneur de football de l'année 2017
    Asie-Pacifique

    A la Une : Le 15ème plénum de la 11ème Assemblée nationale populaire

    Tous les jours, la revue de la presse chinoise préparée par le bureau de RFI à Pékin.

    La majorité des journaux chinois consacrent leurs premières pages ce mardi à l’Assemblée nationale populaire réunie en session annuelle à Pékin. Un chiffre et une catégorie sociale reviennent le plus dans les articles. 7,5% soit l’objectif de croissance affiché par le Premier ministre chinois hier dans son discours inaugurale. « Adieu à l’ère du 8% », affirme le China Business News. « C’est la première fois depuis 2005 que la Chine passe en dessous des 8% », note également le Global Times qui consacre sur son site une page spéciale à l’évènement.

    A en croire le schéma proposé par le quotidien anglophone l’un des sujets majeurs de cette assemblée est la question paysanne. L’année dernière c’était la pollution. L’année encore avant l’emploi et les expropriations. C’est donc le deuxième terme le plus lu ce mardi dans la presse chinoise. « Les droits des paysans doivent être protégés », a martelé hier le chef du gouvernement alors que Pékin s’inquiète de la montée du mécontentement dans les campagnes.

    Chine/Syrie

    C’est encore dans le cadre de la réunion du Parlement chinois que Yang Jiechi s’est exprimé ce matin devant la presse. Le refrain de la diplomatie chinoise commence à ressembler à une chanson des Beatles : « Let’s peace a chance ». Alors que la communauté internationale proteste contre les violences perpétrées par l’armée syrienne dans les bastions de l’opposition, le ministre chinois des Affaires étrangères s’est une nouvelle fois opposé à toute intervention étrangère : « La Chine et les pays arabes partagent le même objectif : préserver la stabilité, le développement et la prospérité au Moyen-Orient, même si parfois les points de vue divergent concernant certaines actions spécifiques, a expliqué Yang Jiechi cité par l’agence Chine Nouvelle. (…) Nous pensons fermement que les populations du Moyen-Orient sont les mieux placées pour connaitre la situation, ce sont elles qui doivent résoudre leurs problèmes. Le futur et la destinée de la région doivent être déterminés par les populations locales. » Donnant l’image d’une Chine sûre d’elle-même, le ministre a également demandé aux Etats-Unis de respecter les « intérêts vitaux » de la Chine à savoir le Tibet et Taiwan écrit le China Daily.

    Wang Lijun

    Et l’on reparle de Wang Lijun ! Là encore il s’agit de propos rapportés dans les couloirs de l’Assemblée à Pékin. « Le maire de Chongqing Huang Qifan a confirmé hier que son adjoint Wang Lijun était interrogé par le ministère de la Sécurité d’Etat », écrit le South China Morning Post. « Si Wang était resté dans le consulat des États-Unis trop longtemps cela aurait pu tourner à la crise diplomatique », dit l’édile. Ces commentaires sont les premiers formulés par un fonctionnaire de la ville de Chongqing à propos de cette affaire rocambolesque qui a fait le tour de la planète.

    Le 6 février dernier, le premier policier et vice-maire de la ville rouge du sud-ouest chinois a passé une nuit au consulat américain de Chengdu dans la province du Sichuan. Wang Lijun étant aussi le bras droit de Bo Xilai, le chef du Parti communiste de Chongqing, l’affaire a fait grand bruit sachant que Bo Xilai aspire à entrer dans la nouvelle équipe qui dirigera la Chine en 2013. Le maire de la ville ajoute qu’il a persuadé Wang Lijun de sortir du consulat « volontairement ». Il nie en revanche être allé à Chengdu avec un cortège de 70 véhicules comme l’ont décrit les internautes, affirmant que toutes les voitures de police cette nuit-là devant le consulat étaient du Sichuan. Autrement dit pas de la cille de Chongqing.
    Hu Jintao félicite Poutine
    La Chine n’a pas attendu longtemps pour appeler Moscou. Alors que la victoire de Vladimir Poutine reste contestée par l’opposition, le chef de l’Etat chinois s’est entretenu ce mardi par téléphone avec son homologue russe : « Félicitant M. Poutine pour sa victoire à la présidentielle, M. Hu s'est dit convaincu que le nouveau mandat présidentiel de M. Poutine observera des progrès plus rapides dans la construction d'une nation plus forte et plus riche ainsi que de grandes réalisations au niveau de la promotion du rajeunissement national (…) Dans le contexte de la situation internationale volatile, la coopération sino-russe joue un rôle important dans la protection de la paix et de la stabilité mondiale a ajouté Vladimir Poutine » dans des propos rapportés par l’agence Chine Nouvelle.
    Cette victoire va sans dire, mais elle va mieux en l’expliquant longuement. C’est ce que fait l’éditorialiste du Global Times ce mardi : « La victoire écrasante de Poutine à l'élection présidentielle russe a été méprisée par certains médias occidentaux. Beaucoup de Chinois ont également été touchés, croyant que la victoire facile de Poutine était anormale. Il est important que le peuple chinois puisse avoir une vision objective de la Russie. » La plume du journal anglophone procède ensuite à un exercice difficile, en tentant d’expliquer que finalement, même si Moscou a « influencé » le résultat ce n’est pas si grave que cela puisque tous les peuples sont capables, s’ils le désirent vraiment, de renverser les « régimes impopulaires autoritaires ».
     
    Dans le texte cela donne : « Nul doute que le gouvernement russe actuel a eu la capacité d'influencer l'élection, mais une telle influence existe partout, à des degrés divers. Ce n'est d’ailleurs pas un facteur dominant dans la victoire de Poutine. Aujourd'hui dans le monde entier, le public est assez fort pour renverser les régimes impopulaires et autoritaires. L'Occident a mis en doute sa victoire. Cette attitude a trouvé son reflet dans la couverture médiatique occidentale de l’élection, ce qui trahit l'éthique journalistique (…) Le peuple chinois a besoin de garder un esprit indépendant envers les affaires russes. »
     
    Exercice antiterroriste à Séoul
     
    Les taïkonautes ont-ils débarqué en Corée du Sud ? C’est la question qu’on peut se poser en regardant le diaporama de l’Agence Chine Nouvelle ce mardi. On y voit des hommes en combinaisons intégrales portant d’étranges casques bulle et sortants du centre des expositions de la capitale sud-coréenne. La légende précise qu’il s’agit de démineurs. Ces derniers effectuent un exercice antiterroriste afin de se préparer au sommet sur la sécurité nucléaire dans la péninsule coréenne qui se tiendra les 26 et 27 mars prochains.
     
    Hada va bien ?
     
    Hada va bien clament les autorités chinoises ce mardi. Hada va bien mais on ne sait toujours pas où il se trouve ? Depuis septembre 2010, l’un des plus anciens prisonniers politiques de Chine est sorti de prison mais pour aussitôt disparaître dans un lieu tenu secret par la police.
     
    « Un militant de Mongolie intérieure qui a récemment fini de purger sa peine de 15 ans d’emprisonnement pour espionnage, mais qui est encore soumis à un régime de droits politiques limités se trouve dans un "environnement sûr et sain" », a expliqué un haut fonctionnaire de la région autonome de Mongolie intérieure dans des propos rapportés par Chine Nouvelle.
     
    La dépêche se veut rassurante : « Hada est à mi-chemin d’une période coercitive de quatre ans pendant laquelle certaines de ses activités politiques sont circonscrites », a déclaré TaoJian, vice-secrétaire ducomité régionaldu Parti communistede Chine en réponse à la question d'un journaliste là encore lors de l’Assemblée nationale populaire à Pékin. Ce régime d’incarcération qui ne dit pas son nom est régulièrement dénoncé par les associations de défense des droits de l’homme.

    25 milliards d’applications
     
    Il y avait une chance sur 4 et c’est donc un client chinois qui a téléchargé la 25 milliardièmes applications sur l’App Styore lundi. L’heureux élu s’appelle Chunli Fu il habite Qingdao sur la côte est. Il fait partie des 315 millions de possesseurs d’iPhone, d’iPad et d’IPod Touch dans le monde. Il a téléchargé la version gratuite du jeu Disney « Where's my Water ? » et a reçu une carte cadeau iTunes d’une valeur de 10 000 dollars, indique le China Daily.
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.