GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 14 Juin
Samedi 15 Juin
Dimanche 16 Juin
Lundi 17 Juin
Aujourd'hui
Mercredi 19 Juin
Jeudi 20 Juin
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Asie-Pacifique

    Les Brics instaurent une union boursière

    media Les représentants des pays membres lors du sommet des Brics en mars 2012 à New-Delhi. REUTERS/B Mathur

    La semaine dernière a eu lieu à New Delhi le 4e sommet des Brics, le groupe des cinq pays émergents à forte croissance qui rassemble le Brésil, la Russie, l’Inde, la Chine et l’Afrique du Sud. Leur objectif affiché est de renforcer leur coopération économique. L’une des mesures prises dans ce sens lors de ce sommet a déjà pris effet cette semaine, par la création d’une union boursière. Depuis le 2 avril, il est possible aux investisseurs chinois, brésiliens ou indiens d’acheter directement des produits financiers indexés à la bourse d’un autre pays partenaire. La Russie devrait rejoindre cette union en mai. La Bourse de Bombay a connu une hausse importante de la vente de ses produits : 60 000 contrats en une seule session.

    Avec notre correspondant à Bombay, Sébastien Farcis

    Ce nouvel accord permet par exemple à un investisseur indien de Bombay d’acheter des contrats financiers à terme cotés sur la Bourse de Hong Kong, Johannesburg ou Sao Paulo, sans passer par des intermédiaires douteux, et surtout sans avoir à changer de monnaie.

    Pour Gaurav Asawthi, courtier à la Bourse de Bombay, ce rapprochement offre des débouchés complémentaires à la nouvelle classe moyenne indienne : « En Inde, 60% du PIB dépend des services et de la consommation, donc l’économie souffre quand le prix des matières premières augmente. A l’inverse, les marchés russes et brésiliens bénéficient de la hausse du cours des hydrocarbures. Il est donc avantageux pour un Indien de jouer sur cette complémentarité ».

    Cette ouverture permettra d’attirer des capitaux frais dans une économie indienne qui reste encore hermétique aux investissements étrangers. Enfin, plus généralement, la mise en place de ces échanges directs devrait renforcer les monnaies locales, et baisser la dépendance de ces pays émergents envers le dollar.
     

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.