GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 17 Septembre
Mardi 18 Septembre
Mercredi 19 Septembre
Jeudi 20 Septembre
Aujourd'hui
Samedi 22 Septembre
Dimanche 23 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Asie-Pacifique

    En Birmanie, Aung San Suu Kyi et son parti n'iront pas à leur première session au Parlement

    media

    En Birmanie, le parti d’opposition dirigée par Aung San Suu Kyi, la Ligue nationale pour la démocratie (LND), a confirmé que ses membres élus au Parlement début avril ne participeront pas à l’ouverture de la session lundi 23 avril. Ces élus, parmi lesquels Aung San Suu Kyi, souhaitaient une modification du texte de la prestation de serment des parlementaires, mais le président Thein Sein n’a pas répondu à cette requête.

    Avec notre correspondant à Bangkok, Arnaud Dubus

    Aung San Suu Kyi et les autres élus ne franchiront donc pas lundi 23 avril les grilles de l’imposant Parlement dans la capitale administrative Naypyidaw. Ceux-ci souhaitaient que l’expression « protéger la Constitution » dans la prestation de serment soit remplacée par « respecter la Constitution ».

    La différence est importante aux yeux de la Ligue nationale pour la démocratie (LND), car elle a mené campagne sur une réforme de la Constitution mise en place par l’ancienne junte. Une réforme qui abolirait les 25% de sièges parlementaires accordés de droit aux militaires.

    Un compromis reste possible : le président Thein Sein, en déplacement au Japon, n’a pas encore donné de réponse définitive à la requête. Mais il est clair que cette première tension montre que la route de la démocratisation sera longue et semée d’embuches. Les dirigeants de la Ligue estiment qu’il s’agit pour eux de rester « cohérent avec leurs principes ».

    Ils avaient obtenu cette même modification syntaxique dans la loi sur l’enregistrement des partis politiques l’an dernier. Certains observateurs estiment toutefois que cette escarmouche porte sur une question de forme et fragilise le réformateur Thein Sein vis-à-vis des durs du régime.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.