GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 14 Septembre
Dimanche 15 Septembre
Lundi 16 Septembre
Mardi 17 Septembre
Aujourd'hui
Jeudi 19 Septembre
Vendredi 20 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Asie-Pacifique

    Un an après Fukushima, le gouvernement japonais relance deux réacteurs nucléaires

    media De nombreuses entreprises de la région d'Osaka sont alimentées en électricité via un réacteur nucléaire dont les autorités nippones annoncent la prochaine remise en marche. JAPAN-FACTORIES/ REUTERS/Yoko Kubota

    Un peu plus d’un an après la catastrophe de Fukushima, le Japon renoue timidement avec le nucléaire. Le gouvernement annonce le redémarrage de deux réacteurs dans la région d’Osaka pour éviter les coupures de courant durant l’été japonais qui est chaud et humide. Une décision prise dans des circonstances un peu particulières.

    Avec notre correspondant à Tokyo, Frédéric Charles

    Les gouverneurs des préfectures de Fukushima et d’Osaka ont subi d’énormes pressions de la part du tout puissant ministère de l’Industrie, le Meti, et grand promoteur du nucléaire pour remettre en marche deux réacteurs de la centrale d'Ohi, situés à 150 kilomètres seulement de la nébuleuse urbaine d’Osaka-Kobe-Kyoto.

    Les gens ne vont pas se laisser faire. (...) Il y a une opposition très importante sur le plan local...

    Mycle Schneider

    Consultant international en énergies et politiques nucléaires

    16/06/2012 - par Véronique Moreau Écouter

    « Ils ont succombé à ses pressions, affirme Yukiko Kada, le gouverneur de la préfecture de Shiga, proche des réacteurs, parce qu’ils ne veulent pas être accusés par de grandes entreprises d’Osaka, comme Panasonic et Sharp, de n’avoir pas pris toutes les mesures nécessaires pour éviter cet été d'éventuelles coupures de courant. »

    Une pétition appelant à l’abandon de l’énergie nucléaire, ayant recueilli sept millions de signatures, a été remise au Premier ministre Yoshihiko Noda. Selon un haut fonctionnaire du Meti, il est important maintenant de réactiver les réacteurs pour éviter le danger de passer l’été sans énergie nucléaire et de renforcer dans leur opinion une majorité de Japonais qui estiment que le pays peut se passer de l'atome.

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.