GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 15 Décembre
Dimanche 16 Décembre
Lundi 17 Décembre
Mardi 18 Décembre
Aujourd'hui
Jeudi 20 Décembre
Vendredi 21 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Asie-Pacifique

    Les Chinois vont construire un immense parc touristique au Tibet

    media Le palais du Potala était jusqu'à présent l'une des principales attractions de Lhassa. (Photo: Flickr/ Watchsmart)

    Pékin cherche à doper le tourisme au Tibet. Un énorme parc touristique sera construit prochainement aux alentours de Lhassa. L’investissement est énorme : 30 milliards de yuans, soit près de 4 milliards d’euros. La construction devrait durer de trois à cinq ans.

    Avec notre correspondant à Pékin, Jean Scheubel

    Le futur parc sera gigantesque : 800 hectares, soit l’équivalent d’à peu près 1 000 terrains de football ! Il sera axé sur la culture tibétaine. Au programme : un musée, des spectacles folkloriques, des zones résidentielles et commerciales, un village d’artistes, ou encore un quartier dédié à la médecine traditionnelle tibétaine.

    Cinq millions de touristes supplémentaires en 2015

    Le parc sera construit autour du personnage historique de Wencheng, une princesse chinoise du VIIe siècle, qui avait épousé le roi tibétain de l’époque, en signe d’alliance. Cette union est souvent rappelée dans les médias chinois pour souligner les liens entre les deux cultures.

    L’ambition de ce nouveau site touristique est d’attirer davantage de visiteurs au Tibet. Cette année, dix millions sont attendus, en majorité chinois. D’ici trois ans, les autorités en espèrent cinq millions supplémentaires.

    Le tourisme peut dénaturer la culture locale, mais il constitue un moteur de l’économie tibétaine qui a enregistré un chiffre d’affaires d’1,5 milliards d’euros l’an passé. L’annonce de la création de ce parc intervient pourtant à un moment où les touristes étrangers sont interdits au Tibet, une décision qui fait suite à l’immolation par le feu, fin mai, de deux Tibétains à Lhassa.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.