GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 15 Décembre
Dimanche 16 Décembre
Lundi 17 Décembre
Mardi 18 Décembre
Aujourd'hui
Jeudi 20 Décembre
Vendredi 21 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Asie-Pacifique

    Inde: des milliers de fans pleurent Rajesh Khanna, première «superstar» de Bollywood

    media

    C’est la première grande star de Bollywood qui vient de s’éteindre, mercredi 18 juillet. Rajesh Khanna, âgé de 69 ans, est décédé après avoir joué dans 163 films. Héros du cinéma traditionnel indien et danseur romantique qui a enflammé les passions depuis quarante ans, il a reçu les honneurs de milliers de fans, venus lui dire adieu ce jeudi matin alors que sa dépouille était emmenée dans les rues de Bombay pour sa crémation.

    Avec notre correspondant à Bombay, Sébastien Farcis

    Les cieux eux-mêmes pleuraient à grosses gouttes ce jeudi matin sur la dépouille fleurie de Rajesh Khanna, et sur le cortège funèbre qui se frayait un passage au milieu d’une foule compacte de milliers de personnes dans les rues de Bombay. Des fans de tous les âges, qui jetaient désespérément vers lui des fleurs blanches pour honorer une dernière fois leur star romantique au regard d’ange, dont les chansons sont imprimées dans les cœurs. Surtout ceux des femmes, qui allaient jusqu’à se marier avec sa photo, ou lui écrire des lettres d’amour avec leur sang.

    « Rajesh Khanna fut le premier à Bollywood à être nommé ' superstar ', se souvient le journaliste spécialisé, Raud Ahmed. Rajesh Khanna était très doux dans sa manière de parler, de danser, ce qui faisait qu’il passait très bien auprès de tous les Indiens. Il était très bon acteur, et il avait en plus un charme terrible, quand il clignait de l’œil par exemple. Ses scènes dramatiques faisaient donc fureur auprès des femmes ».

    Aujourd’hui, les muscles bodybuildés de Sha Rukh Khan ou de Salman Khan ont remplacé le regard innocent de Rajesh Khanna. C’est ainsi avec lui toute une époque de Bollywood qui s’éteint. 

    Chronologie et chiffres clés
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.