GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 7 Décembre
Samedi 8 Décembre
Dimanche 9 Décembre
Lundi 10 Décembre
Aujourd'hui
Mercredi 12 Décembre
Jeudi 13 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Asie-Pacifique

    L'Inde élit Pranab Mukherjee à la tête du pays

    media

    Pranab Mukherjee, ancien ministre des Finances et candidat du parti du Congrès (centre-gauche), au pouvoir, a été élu ce dimanche 22 juillet nouveau président de l'Inde, un rôle essentiellement honorifique mais qui pourrait s'avérer crucial lors de la formation du prochain gouvernement. Cette victoire personnelle, au terme de plus de quarante ans de carrière, est également un succès pour le Parti du Congrès dirigé par Sonia Gandhi, dont l'image a été ternie par une série de scandales de corruption.

    Avec notre correspondant à Bombay, Sébastien Farcis

    Il sera à la tête de l’une des plus grandes armées du monde, pourra gracier les plus grands criminels, et aura la capacité de dissoudre un Parlement qui représente 1,2 milliards de citoyens.

    Mais tout cela reste purement théorique, car dans les faits, la très dynamique démocratie indienne ne laisse qu’un rôle protocolaire à son président, qui est d’ailleurs souvent comparé à celui de la reine d’Angleterre.

    Cette année cependant, le parti du Congrès (centre gauche), à la tête de la majorité gouvernementale, a bataillé ardemment pour imposer ce candidat très marqué politiquement. Car il pourrait avoir un rôle important après les élections législatives de 2014.

    Surendra Jondhale, directeur du département de sciences politiques à l’université de Bombay : « Pranab Mukherjee a toujours été le grand sauveur du Congrès lors des crises politiques. Or, on estime qu’aucun parti n’aura la capacité d’obtenir de majorité claire après les élections de 2014. Et à ce moment là, l’expérience politique et la force de conviction de Mukherjee pourront aider le parti à réunir une majorité et à former un nouveau gouvernement ».

    Pranab Mukherjee prendra officiellement ses fonctions mercredi prochain.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.