GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 19 Avril
Samedi 20 Avril
Dimanche 21 Avril
Lundi 22 Avril
Aujourd'hui
Mercredi 24 Avril
Jeudi 25 Avril
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Asie-Pacifique

    Cinquante ans après, l’agent orange contamine encore le Vietnam

    media Le directeur de la mission pour le Vietnam de l'agence américaine pour le développement international (USAID), Francis Donovan, lors de la cérémonie d'inauguration du chantier de décontamination à l'agent orange, à Danang, le 9 août 2012. REUTERS/Richard Nyberg/USAID/Handout

    Ce vendredi 10 août 2012, c'est la journée des victimes de l'agent orange au Vietnam. Un produit hautement toxique contenant de la dioxine, que les Etats-Unis ont versé en grande quantité dans les jungles du sud du pays pendant la guerre du Vietnam. Cinquante ans après, le gouvernement américain a lancé ce jeudi 9 août une opération de décontamination de l'agent orange sur l'ancienne base militaire de Danang. Encore aujourd'hui des milliers de Vietnamiens souffrent des effets néfastes de ce produit, à l'origine de nombreuses maladies.

    Près de l'ancienne base américaine de Danang, la population subit encore aujourd'hui les conséquences de la guerre. Des enfants naissent avec des malformations, leurs parents sont atteints de cancers.

    Les Etats-Unis ont déjà financé des projets d'aide aux victimes mais pour la première fois, ils s'impliquent directement dans une opération de nettoyage. Pour Gérard Terrier de l'association Amitié France Vietnam, qui soutient les familles contaminées par l'agent orange, c'est une bonne initiative mais largement insuffisante.

    « Il faut absolument aider les familles victimes de l’agent orange, et ce avec des moyens importants, dans la mesure où ça crée des drames humains absolument énormes, martèle-t-il. Vous savez, notre association parraine des familles victimes, on en a visitées. C’est quelque chose d’abominable parce que quelques fois il y a plusieurs victimes, plusieurs enfants grabataires. Et ça, c’est presque aussi important, à condition qu’on puisse mettre un nombre là-dedans, que la décontamination. »

    L'opération de nettoyage va s'étendre sur d'autres sites contaminés. Officiellement le gouvernement de Washington n'a jamais reconnu sa responsabilité. Pas question donc d'indemniser les victimes vietnamiennes. En revanche, les vétérans américains touchés par l'agent orange ont, eux, reçu des compensations.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.