GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 16 Mai
Vendredi 17 Mai
Samedi 18 Mai
Dimanche 19 Mai
Aujourd'hui
Mardi 21 Mai
Mercredi 22 Mai
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Asie-Pacifique

    Dans les eaux japonaises de Fukushima, de nombreux poissons restent contaminés

    media De nombreuses espèces de poissons pêchées au large de la côte est du Japon sont potentiellement contaminées. flickr

    Selon une étude réalisée par un expert américain et publiée dans la revue Science, les niveaux de radioactivité des poissons pêchés sur la côte est du Japon et notamment au large de Fukushima, restent élevés. Dix-sept mois après la catastrophe nucléaire de Fukushima, la radioactivité est persistante.

    Avec notre correspondant à Tokyo, Frédéric Charles

    Cette source persistante de radioactivité en mer, à l’intérieur de la zone circulaire de 20 kilomètres autour de la centrale de Fukushima, s’explique peut-être par le fait que la centrale continue de rejeter des particules radioactives et par la présence de concentration persistante de césium 134 et 137 dans des sédiments marins au fond de l’océan.

    En raison de cette radioactivité persistante, environ 40% des poissons pêchés dans les environs de la centrale de Fukushima ne sont pas consommables, estime Ken Buesseler, l’expert américain qui a effectué l’étude publiée par la revue Science. Les niveaux de contamination de presque toutes les espèces de poissons et crustacés ne diminuent pas mais varient selon les espèces.

    En août, Tepco l’opérateur de la centrale de Fukushima avait annoncé que des rascasses pêchées dans la zone circulaire de 20 kilomètres autour de la centrale, fermée à toute activité humaine, présentaient un taux de radio activité de 258 fois supérieur au seuil fixé par le gouvernement.
     

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.