GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 15 Septembre
Lundi 16 Septembre
Mardi 17 Septembre
Mercredi 18 Septembre
Aujourd'hui
Vendredi 20 Septembre
Samedi 21 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Asie-Pacifique

    Le gouvernement cambodgien adopte la construction d'un barrage malgré les protestations

    media Le barrage sera édifié dans la province de Stung Treng. Flickr / artist in doing nothing

    Le gouvernement cambodgien a finalement adopté, ce vendredi 2 novembre, un projet controversé de construction d'un barrage placé sur un affluent du Mékong. A ce stade, peu d'informations ont été rendues publiques sur la teneur du projet mais les défenseurs de la cause écologique ont déjà alerté l'opinion publique sur l'impact environnemental à attendre d'une telle entreprise.

    Avec notre correspondante à Phnom Penh, Stéphanie Gée

    Malgré les protestations des habitants -qui estiment n'avoir pas été correctement consultés- et les nombreuses mises en garde des organisations environnementales, le barrage sur le bas Sésan, dans la province de Stung Treng, verra le jour.

    Une étude menée par des ONG en 2009 estimait à plusieurs milliers le nombre de villageois qu'il serait nécessaire de reloger. Mais ausi à plusieurs dizaines de milliers les personnes qui seront affectées dans leur quotidien par la construction : perte de l'accès à la ressource halieutique, premier apport en protéines pour les populations ; perturbations dramatiques de l'écosystème ou encore altération de la qualité de l'eau, approvisionnement majeur des familles. A ce jour, rien n'est dit sur les compensations dont les riverains du projet pourraient bénéficier.

    L'édification de l'ouvrage devrait s'étaler sur plus de cinq ans, avec la participation de compagnies vietnamienne et chinoise. Son coût est estimé à plus de 780 millions de dollars. Le projet s'inscrit dans la droite ligne de la politique énergétique du Cambodge. Le pays a pour objectif d'augmenter sa production nationale de moins de 1 000 megawatts à plus de 10 000 Mw. Ce barrage n'est qu'un début ; les autorités envisagent d'en construire vingt autres à travers le pays.

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.