GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 13 Novembre
Jeudi 14 Novembre
Vendredi 15 Novembre
Samedi 16 Novembre
Aujourd'hui
Lundi 18 Novembre
Mardi 19 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Eliminatoires CAN 2021 : A domicile, la Côte d’Ivoire bat le Niger (1-0)
    Asie-Pacifique

    Le Japon active son bouclier antimissile après les soupçons d’un tir nord-coréen

    media Le Japon, les Etats-Unis et la Corée du Sud soupçonnent la Corée du Nord de vouloir tester un missile balistique. REUTERS/Bobby Yip

    Le Japon active, ce 6 décembre, son bouclier antimissile en prévision du lancement prochain d'une fusée par la Corée du Nord. Les Etats-Unis et la Corée du Sud ont placé également leurs forces en état d'alerte et soupçonnent la Corée du Nord de vouloir se livrer à un tir déguisé d'un missile balistique, en violation des résolutions de l'ONU.

    Avec notre correspondant à Tokyo, Frédéric Charles

    Le Premier ministre, Yoshihiko Noda, ordonne d’abattre la fusée nord-coréenne si elle semble tomber en territoire japonais. Le Japon et les Etats-Unis ont activé leur bouclier antimissile, une sorte de mini guerre des étoiles.

    La Corée du Nord a annoncé son intention de placer en orbite un satellite d’observation terrestre, entre le 10 et le 22 décembre.

    Le Japon, les Etats-Unis et la Corée du Sud soupçonnent la Corée du Nord de vouloir tester un missile balistique, susceptible un jour d’atteindre Hawaï ou l’Alaska, et d’être armé d’ogives nucléaires.

    Les Etats-Unis demandent à la Chine de dissuader son allié nord-coréen de tirer un tel engin. La Chine répond que son influence sur la Corée du Nord en ce domaine est très limitée. La Chine a pourtant livré à la Corée du Nord des véhicules utilisés pour placer des fusées ou des missiles sur leur pas de tir.

    Le tir de la fusée nord-coréenne pourrait avoir lieu le 17 décembre pour commémorer la mort de Kim Jong-il, le même jour, il y a un an. C’est du moins ce qu’estime l’ancien chef cuisinier de Kim Jong-il. Kenji Fujimoto, un préparateur de sushis, est l’un des rares étrangers à avoir rencontré récemment le nouveau leader nord-coréen.

    Le cuisinier japonais affirme par ailleurs que Kim Jong-un est né le 8 janvier 1982. Il aura trente ans l’an prochain. Son âge exact n’est pas connu des médias.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.