GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 24 Septembre
Dimanche 25 Septembre
Lundi 26 Septembre
Mardi 27 Septembre
Aujourd'hui
Jeudi 29 Septembre
Vendredi 30 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Asie-Pacifique

    Corée du Nord: premiers voeux télévisés pour Kim Jong-un

    media

    En Corée du Nord, cette année les vœux de Nouvel An ont été diffusés à la télévision. C'est la première fois depuis 1994 puisque Kim Jong-il n’apparaissait jamais à la TV. Cette intervention annonce « un virage radical destiné à construire un géant économique », tout en réaffirmant les ambitions militaires et lançant un appel à la fin de confrontation avec le Sud. Que faut-il penser de ces déclarations de bonnes intentions ? Une confirmation de la politique actuelle.

    Avec notre correspondant à Séoul, Frédéric Ojardias

    Kim Jong-un souhaite la bonne année aux Nord-Coréens. Il leur a promis un « virage complet destiné à améliorer le niveau de vie de la population ». Cependant, le « Dirigeant suprême » avait déjà fait des promesses similaires l’année dernière, mais n’a entrepris depuis aucune réforme économique substantielle. Les marchés restent contrôlés. Les pénuries alimentaires persistent et rien, dans ces déclarations de propagande, ne laisse présager un véritable changement.

    Kim Jong-un a aussi exalté le tir réussi d’une fusée en décembre. Ce dernier est considéré par les pays voisins comme un essai déguisé de missile balistique. Le dirigeant nord-coréen souligne ainsi qu’il maintiendra sa coûteuse politique de militarisation, tout en appelant à la réunification et à la fin de la confrontation avec la Corée du Sud !

    Enfin, cet appel lui permet de se donner le beau rôle, alors que de nouvelles sanctions internationales se préparent, en réponse au tir de cette fusée. La présidente sud-coréenne, nouvellement élue, a d’ailleurs précisé qu’aucun projet majeur de coopération avec le Nord ne sera entrepris tant que Pyongyang ne démantèlera pas son programme d’armement nucléaire.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.