Corée du Nord: premiers voeux télévisés pour Kim Jong-un - Asie-Pacifique - RFI

 

  1. 21:10 TU Mondial sports
  2. 21:30 TU Journal
  3. 21:33 TU Mondial sports
  4. 22:00 TU Journal
  5. 22:10 TU Le débat africain
  6. 22:30 TU Journal
  7. 22:40 TU Le débat africain
  8. 23:00 TU Journal
  9. 23:10 TU Internationales
  10. 23:30 TU Journal
  11. 21:10 TU Radio foot internationale
  12. 21:30 TU Journal
  13. 21:33 TU Radio foot internationale
  14. 22:00 TU Sessions d'information
  15. 22:30 TU Sessions d'information
  16. 23:00 TU Journal
  17. 23:10 TU Accents d'Europe
  18. 23:30 TU Journal
  1. 21:10 TU Mondial sports
  2. 21:30 TU Journal
  3. 21:33 TU Mondial sports
  4. 22:00 TU Journal
  5. 22:10 TU Le débat africain
  6. 22:30 TU Journal
  7. 22:40 TU Le débat africain
  8. 23:00 TU Journal
  9. 23:10 TU EN SOL MAJEUR 1D
  10. 23:30 TU Journal
fermer

Asie-Pacifique

Corée du Nord

Corée du Nord: premiers voeux télévisés pour Kim Jong-un

media

En Corée du Nord, cette année les vœux de Nouvel An ont été diffusés à la télévision. C'est la première fois depuis 1994 puisque Kim Jong-il n’apparaissait jamais à la TV. Cette intervention annonce « un virage radical destiné à construire un géant économique », tout en réaffirmant les ambitions militaires et lançant un appel à la fin de confrontation avec le Sud. Que faut-il penser de ces déclarations de bonnes intentions ? Une confirmation de la politique actuelle.

Avec notre correspondant à Séoul, Frédéric Ojardias

Kim Jong-un souhaite la bonne année aux Nord-Coréens. Il leur a promis un « virage complet destiné à améliorer le niveau de vie de la population ». Cependant, le « Dirigeant suprême » avait déjà fait des promesses similaires l’année dernière, mais n’a entrepris depuis aucune réforme économique substantielle. Les marchés restent contrôlés. Les pénuries alimentaires persistent et rien, dans ces déclarations de propagande, ne laisse présager un véritable changement.

Kim Jong-un a aussi exalté le tir réussi d’une fusée en décembre. Ce dernier est considéré par les pays voisins comme un essai déguisé de missile balistique. Le dirigeant nord-coréen souligne ainsi qu’il maintiendra sa coûteuse politique de militarisation, tout en appelant à la réunification et à la fin de la confrontation avec la Corée du Sud !

Enfin, cet appel lui permet de se donner le beau rôle, alors que de nouvelles sanctions internationales se préparent, en réponse au tir de cette fusée. La présidente sud-coréenne, nouvellement élue, a d’ailleurs précisé qu’aucun projet majeur de coopération avec le Nord ne sera entrepris tant que Pyongyang ne démantèlera pas son programme d’armement nucléaire.

Sur le même sujet
Commentaires
 
Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.