La Chine réintroduit des taxes à l’importation - Asie-Pacifique - RFI

 

  1. 19:40 TU Accents d'Europe
  2. 20:00 TU Journal
  3. 20:10 TU Couleurs tropicales
  4. 20:30 TU Journal
  5. 20:33 TU Couleurs tropicales
  6. 21:00 TU Journal
  7. 21:10 TU Grand reportage
  8. 21:30 TU Journal
  9. 21:33 TU Danse des mots
  10. 22:00 TU Sessions d'information
  11. 22:30 TU Sessions d'information
  12. 23:00 TU Journal
  13. 23:10 TU Autour de la question
  14. 23:30 TU Journal
  15. 23:33 TU Autour de la question
  16. 19:40 TU Accents d'Europe
  17. 20:00 TU Journal
  18. 20:10 TU Couleurs tropicales
  19. 20:30 TU Journal
  20. 20:33 TU Couleurs tropicales
  21. 21:00 TU Journal
  22. 21:10 TU Grand reportage
  23. 21:30 TU Journal
  24. 21:33 TU Danse des mots
  25. 22:00 TU Sessions d'information
  1. 19:40 TU Accents d'Europe
  2. 20:00 TU Journal
  3. 20:10 TU Couleurs tropicales
  4. 20:30 TU Journal
  5. 20:33 TU Couleurs tropicales
  6. 21:00 TU Journal
  7. 21:10 TU Radio foot internationale
  8. 21:30 TU Journal
  9. 21:33 TU Radio foot internationale
  10. 22:00 TU Sessions d'information
  11. 22:30 TU Sessions d'information
  12. 23:00 TU Journal
fermer

Asie-Pacifique

Chine Commerce et Echanges Crise économique OMC Union Européenne

La Chine réintroduit des taxes à l’importation

media

Face au ralentissement de la croissance de son commerce extérieur, la Chine se montre de plus en plus protectionniste. A partir de cette année, Pékin réintroduira des taxes sur l'importation de certains équipements manufacturiers.

Parmi les produits taxés figurent les installations solaires, les gazoducs et les équipements ferroviaires. De même, il faudra payer sur l'importation des équipements maritimes, des machines d'emballage ou des équipements aéroportuaires. Le but de cette décision est d'encourager les entreprises chinoises à acheter plus de produits locaux afin de soutenir l'industrie du pays.

En novembre dernier, la Chine avait annoncé qu'elle allait augmenter les taxes sur l'importation des tubes d'acier produits en Europe et au Japon. Pékin se montrait alors agacé par une enquête anti-subventions menée par la Commission européenne et visant les importations de panneaux solaires chinois.

Ensuite, c'était à l'Organisation mondiale du commerce d'annoncer qu'un groupe d'experts allait examiner la légalité des droits de douanes imposés par la Chine sur des voitures américaines.

Les nouvelles taxes imposées par Pékin s'inscrivent donc dans un contexte commercial de plus en plus tendu entre la Chine et les autres grandes puissances. Il en est peut-être ainsi car la Chine sait d'ores et déjà qu'elle n'atteindra pas ses objectifs de croissance du commerce extérieur pour 2012.
 

Une erreur est survenue lors de l'envoi du mail...
Le mail a bien été envoyé

Sur le même sujet

Commentaires

 
Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.