GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 17 Août
Dimanche 18 Août
Lundi 19 Août
Mardi 20 Août
Aujourd'hui
Jeudi 22 Août
Vendredi 23 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Asie-Pacifique

    Corée du Nord: les raisons de l'escalade

    media La propagande nord-coréenne veut donner à Kim Jong-un une stature de chef de guerre. REUTERS/KCNA

    Le régime nord-coréen a réaffirmé ce samedi 30 mars l’état de guerre avec la Corée du Sud. Il a aussi menacé de fermer un parc industriel géré conjointement par les deux Corées si le Sud continuait de « blesser sa dignité ». Des menaces auxquelles Séoul a réagi avec beaucoup de calme. Comment interpréter cette escalade ?

    Avec notre correspondant à Séoul, Frédéric Ojardias

    Cette fureur d’une intensité rare s’explique tout d’abord par la tenue d’exercices militaires conjoints sur la péninsule, organisés en mars et en avril par Séoul et Washington. Ces exercices annuels ont un coût financier pour la Corée du Nord, qui se sent obligée de mettre son armée en état d’alerte et de mobiliser des soldats dont bon nombre se consacrent d’habitude à des activités économiques.

    La propagande nord-coréenne se sert aussi du conflit pour donner une stature de chef de guerre au jeune dirigeant Kim Jong-un, qui doit cimenter son nouveau pouvoir, acquis il y a un peu plus d’un an, et s’imposer auprès de ses généraux.

    En faisant monter les pressions, le régime espère aussi forcer les Etats-Unis à négocier. Selon les experts, Pyongyang espère ainsi obtenir des aides économiques et un traité de paix qui mettrait formellement fin à la Guerre de Corée, qui s’est achevée en 1953. Mais ses gesticulations ont surtout pour effet de renforcer la posture de défense des deux alliés sud-coréens et américains, qui refusent de se laisser intimider.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.