GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 10 Octobre
Vendredi 11 Octobre
Samedi 12 Octobre
Dimanche 13 Octobre
Aujourd'hui
Mardi 15 Octobre
Mercredi 16 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Asie-Pacifique

    Tension en Asie: le rappel à l'ordre du président chinois Xi Jinping

    media Le discours du président Xi Jinping à l'ouverture du Forum économique de Boao, le Davos asiatique. REUTERS/Alexander F. Yuan

    La Chine lance un nouvel avertissement, après les déclarations belliqueuses de la Corée du Nord. Devant les participants au Forum économique de Boao, le Davos d’Asie qui se tient depuis hier, samedi 6 avril, sur l’île chinoise de Hainan, le président Xi Jinping a déclaré ce dimanche qu’ «aucun pays n’a le droit de précipiter la région dans le chaos». Une déclaration qui intervient alors que les Etats-Unis ont annoncé ce dimanche avoir reporté un tir de missile. L'heure est donc à l'apaisement.

    Avec notre correspondante à Shanghai, Delphine Sureau

    Il est difficile de savoir si l’avertissement de Xi Jinping s’adressait à la Corée du Nord ou aux Etats-Unis. Pour le président chinois, « Personne ne devrait être autorisé à précipiter une région dans le chaos, à plus forte raison le monde entier, par égoïsme ».

    Face aux dirigeants asiatiques, au Premier ministre australien, et face également à Christine Lagarde, la directrice générale du Fonds Monétaire International, Xi Jinping a ajouté : « Nous devons agir de façon concertée pour assurer la stabilité, tant que surgissent des menaces sécuritaires ».

    Ce n’est plus un secret : la Chine est agacée par la rhétorique guerrière de son voisin nord-coréen. En abordant ce sujet au forum économique de Boao, Xi Jinping rappelle qu’il n’est plus un allié indéfectible de Pyongyang. Et qu’il est prêt à jouer un rôle actif afin de calmer les tensions. Les dirigeants chinois rencontreront justement la semaine prochaine le secrétaire d’Etat américain John Kerry, attendu dans la région pour désamorcer la crise.
     

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.