GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 13 Octobre
Lundi 14 Octobre
Mardi 15 Octobre
Mercredi 16 Octobre
Aujourd'hui
Vendredi 18 Octobre
Samedi 19 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Asie-Pacifique

    Inculpation des marins d'un navire chinois échoué sur le récif corallien des Philippines

    media Des gardes-côtes philippins inspectent un navire chinois échoué dans le récif de Tubbataha. Reuters

    Douze marins chinois ont été inculpés mercredi 10 avril pour braconnage et entrée illégale en territoire philippin. Leur bateau de pêche s'était échoué lundi dernier sur le récif corallien du parc national de Tubbataha. C'est le second bateau qui s'échoue dans cette réserve depuis janvier dernier.

    Avec notre correspondant à Manille, Gabriel Kahn

    Ces 12 pêcheurs chinois ont été placés en détention sur l’île de Palawan, située à quelques encablures du récif de Tubbataha, où leur bateau de pêche est toujours échoué sur les coraux.

    Le navire chinois échoué sur le récif de Tubbataha, photographié le 10 avril. REUTERS/ Naval Forces West Handout

    Il s’agit du second bateau qui s’échoue dans cette réserve marine depuis le mois de janvier dernier. Le premier était un navire de guerre américain qui a dû être démonté pièce par pièce par les Etats-Unis avant d’être dégagé des coraux la semaine dernière.

    Démantèlement du navire de la marine américain. Photo prise le 26 mars 2013. Kelby Sanders/Handout

    Ces incidents successifs inquiètent les autorités des Philippines. Les pêcheurs chinois affirment avoir dérivé en territoire philippin à la suite du mauvais temps. Mais cette version a été écartée par la police car la mer était calme quand le bateau chinois s’est échoué.

    Aucun poisson sur le bateau de pêche

    A la surprise des gardes-côtes, ce bateau de pêche ne contenait aucune prise de poissons. Des sources militaires citées par un quotidien national, The Philippine Star (lien en anglais), s’interrogent sur l’identité des pêcheurs incarcérés.

    Ils les soupçonnent d’être des espions chinois venu vérifier les raisons qui auraient pu conduire le navire de guerre américain à venir s’échouer sur ce récif. La Chine a demandé aux Philippines de relâcher ses pêcheurs.

    Des Philippins en colère manifestent devant les bureaux du consulat chinois à Makati, le 10 avril 2013. REUTERS/Romeo Ranoco

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.