GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 14 Juillet
Lundi 15 Juillet
Mardi 16 Juillet
Mercredi 17 Juillet
Aujourd'hui
Vendredi 19 Juillet
Samedi 20 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Asie-Pacifique

    La France signe un accord d’intention pour l’achat de 60 Airbus par la Chine

    media Le président français François Hollande aux côtés de son homologue chinois, Xi Jinping, à Pékin, le 25 avril 2013. REUTERS/Mark Ralston/Pool

    François Hollande est arrivé à Pékin ce jeudi 25 avril. Dans son sillage, une soixantaine de chefs d'entreprises. Il s’agit de la première visite d'Etat de François Hollande en Chine. Une visite express qui a pour objectif la relance des exportations françaises avec l'Empire du milieu, avec l'espoir de nouveaux débouchés. Les deux pays ont d’ailleurs signé un accord d’intention pour l’achat par la Chine de 60 Airbus.

    Avec notre correspondant à Pékin, Stéphane Lagarde

    Les détails de l’accord n’ont pas encore été révélés. On parle d’une commande ferme d’une quarantaine d’A320 - un an de travail pour l’usine Airbus de Tianjin à l’est de Pékin - et de l’autre, dix-huit A330 sur des commandes gelées l’an dernier par les Chinois en réponse à l’imposition de la « taxe carbone » par l’Union européenne. Dans les grands paraphes signés sous les ors du Palais du peuple : le nucléaire, évidemment.

    Là encore, la lettre d’intention signée entre Areva et l’électricien chinois CGNPC n’est qu’une validation de projets déjà entamés, mais relance des relations qui s'étaient un peu refroidies cet hiver. Il s’agit d’une coopération globale que nous avons engagée, a affirmé François Hollande, « de l’amont à la mine, jusqu’à la sûreté nucléaire, en passant par les réacteurs et le traitement des déchets ».

    Cette première visite du président français est très courte. Au total, les deux dirigeants se seront vus pendant près de cinq heures, au cours de deux entretiens et du dîner d’Etat. Un accueil sur le tapis rouge de la place Tiananmen, 21 coups de canon réglementaires, la Chine a mis les petits plats dans les grands pour son hôte français.

    Le soleil est même au rendez-vous avec un indice de pollution aux microparticules descendu - chose très rare - en dessous de la barre des 50 et cela à la veille du cinquantième anniversaire de la reconnaissance de la Chine populaire par la France.

    Mais attention à ne pas se laisser endormir par la nostalgie. L’amitié doit se doubler d’un partenariat économique fort : « Nous avons 26 milliards d’euros de déficit commercial avec la Chine », a rappelé le président français.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.