GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 19 Août
Mardi 20 Août
Mercredi 21 Août
Jeudi 22 Août
Aujourd'hui
Samedi 24 Août
Dimanche 25 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Asie-Pacifique

    I-UM, l’application qui offre un rendez-vous galant par jour

    media I-UM aurait déjà permis à plus de 300 couples de se marier. REUTERS/Kim Hong-Ji

    I-UM est une application sud-coréenne pour smartphones. Elle propose chaque jour un rendez-vous avec un ou une inconnu(e), à prendre ou à laisser ! Ce concept original de rencontres en ligne connaît un succès fou, dans un pays où la vie trépidante laisse peu de temps à la romance.

    Le fonctionnement d’I-UM est très simple : celle ou celui qui télécharge l’application reçoit sur son smartphone, tous les jours à 12h30 précise, le profil d’une personne célibataire. Si le profil intéresse et qu’il y a un désir de rencontre, il suffit de cliquer sur « oui », ce qui coûte deux euros. Et si l’intérêt est réciproque, les contacts sont alors échangés.

    Le nom de l’application, I-UM signifie « connecter » en coréen. Son succès est foudroyant : pas moins de 850 000 utilisateurs, c'est-à-dire plus de 10% du nombre total de célibataires en Corée du Sud !

    Son succès s’explique par ce concept plutôt original, et aussi par une politique très stricte d’admission des utilisateurs : il faut fournir son numéro d’identité, son vrai nom, les hommes -trop nombreux- sont mis sur liste d’attente. Le ratio est d’environ quatre femmes pour six hommes, ce qui est bien plus équilibré que la majorité des sites de rencontre en ligne.

    12h30, heure stratégique

    La Corée est le pays industrialisé où les gens passent le plus de temps à leur travail. C’est pourquoi il a fallu choisir l’horaire avec beaucoup de soin, comme l’explique Kim Mi-kyeong, représentante de l’entreprise I-UM :

    « En Corée du Sud, la plupart des employés de bureau doivent prendre leur pause-déjeuner entre midi et une heure. Et 12h30, c’est l’heure où ils ont l’habitude de se reposer et de prendre le thé. C’est à ce moment-là que nous voulons leur présenter le "partenaire qui leur est destiné". Ce sont les trente minutes les plus détendues d’une journée frénétique, pendant lesquelles chacun peut prendre le temps de consulter le profil proposé sans être dérangé ».

    Plus de 300 couples déjà mariés

    Pour sélectionner le profil qui correspond le mieux à chacun, l’entreprise a mis au point un algorithme très compliqué et très mystérieux, et dont elle est très fière. Ce logiciel prend en compte l’âge, les intérêts communs, ainsi que le quartier où vous habitez, pour éviter de vous proposer un rendez-vous à l’autre bout de la Corée.

    L’entreprise insiste beaucoup sur le concept de « destin ». Pour introduire un grain d’imprévu et pour laisser une part de chance dans ces rencontres arrangées de façon trop scientifique, l’application vous propose de temps en temps un profil très inhabituel, qui ne correspond pas du tout à vos préférences !

    Ce Cupidon équipé d’un smartphone est plutôt efficace : l’application aurait déjà permis à plus de 300 couples de se marier…

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.