GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 10 Octobre
Vendredi 11 Octobre
Samedi 12 Octobre
Dimanche 13 Octobre
Aujourd'hui
Mardi 15 Octobre
Mercredi 16 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Asie-Pacifique

    Le Premier ministre Li Keqiang à New Delhi pour accroître les échanges entre la Chine et l'Inde

    media Le Premier ministre chinois Li Keqiang lors de son arrivée à l'aéroport de New Delhi dimanche 19 mai 2013. REUTERS/Adnan Abidi

    Le nouveau Premier ministre chinois Li Keqiang a choisi l'Inde, où il est arrivé dimanche 19 mai, pour sa première visite officielle depuis son arrivée à la tête du gouvernement il y a deux mois. Un choix qui témoigne de la volonté de rapprochement entre les deux géants asiatiques, malgré les relations tendues qu'ils entretiennent dans plusieurs domaines depuis des décennies.

    Avec notre correspondant à New Delhi, Adrien Corta

    Le conflit frontalier entre l'Inde et la Chine a été abordé d'entrée de jeu par le Premier ministre indien Manmohan Singh, qui a reçu son nouvel homologue chinois Li Keqiang ce dimanche à New Delhi.

    Selon la presse indienne, M. Singh a évoqué la nécessité de maintenir la paix à la frontière, un mois à peine après une incursion de troupes chinoises en territoire indien, qui avait une nouvelle fois ravivé les tensions entre les deux pays.

    M. Li et M. Singh ont tous deux reconnu que ce conflit pouvait faire du tort aux relations économiques entre les deux pays. Venu à New Delhi accompagné d'une délégation de responsables politiques et d'hommes d'affaires, Li Keqiang a pour objectif principal d'accroître les échanges bilatéraux et les investissements chinois en Inde.

    La Chine est actuellement le deuxième partenaire commercial de l'Inde. Les échanges entre les deux pays ont été multipliés par 23 en dix ans, atteignant les 51 milliards d'euros l'année dernière. M. Singh a toutefois fait par de son inquiétude concernant le déficit commercial important de l'Inde avec la Chine, pressant M. Li d'élargir l'accès au marché chinois. `

    Le Premier ministre indien devrait également évoquer un autre sujet de discorde lors de la visite de M. Li : la construction par la Chine de barrages sur le fleuve Brahmapoutre, qui affectent les ressources en eau du côté indien. Un différend qui ne devrait toutefois pas affecter la coopération économique sino-indienne.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.