Inde: les victimes des inondations dans l’attente des secours - Asie-Pacifique - RFI

 

  1. 07:00 TU Journal
  2. 07:10 TU Sessions d'information
  3. 07:30 TU Journal
  4. 07:40 TU Grand reportage
  5. 08:00 TU Journal
  6. 08:10 TU Appels sur l'actualité
  7. 08:30 TU Journal
  8. 08:40 TU Appels sur l'actualité
  9. 09:00 TU Journal
  10. 09:10 TU Priorité santé
  11. 09:30 TU Journal
  12. 09:33 TU Priorité santé
  13. 10:00 TU Journal
  14. 10:10 TU 7 milliards de voisins
  15. 10:30 TU Journal
  16. 10:33 TU 7 milliards de voisins
  17. 11:00 TU Journal
  18. 11:15 TU Sessions d'information
  19. 11:30 TU Journal
  20. 11:33 TU Sessions d'information
  21. 12:00 TU Journal
  22. 12:10 TU Sessions d'information
  23. 12:30 TU Journal
  24. 12:33 TU Sessions d'information
  25. 12:40 TU Grand reportage
  1. 07:00 TU Journal
  2. 07:10 TU Sessions d'information
  3. 07:30 TU Sessions d'information
  4. 08:00 TU Journal
  5. 08:10 TU Appels sur l'actualité
  6. 08:30 TU Journal
  7. 08:40 TU Appels sur l'actualité
  8. 09:00 TU Journal
  9. 09:10 TU Priorité santé
  10. 09:30 TU Journal
  11. 09:33 TU Priorité santé
  12. 10:00 TU Journal
  13. 10:10 TU 7 milliards de voisins
  14. 10:30 TU Journal
  15. 10:33 TU 7 milliards de voisins
  16. 11:00 TU Journal
  17. 11:15 TU Sessions d'information
  18. 11:30 TU Journal
  19. 11:33 TU Sessions d'information
  20. 12:00 TU Journal
  21. 12:10 TU Grand reportage
  22. 12:30 TU Sessions d'information
  23. 13:00 TU Journal
  24. 13:10 TU Sessions d'information
  25. 13:30 TU Journal

Dernières infos

  • En Ukraine, les militaires russes «interviennent directement » dans les combats (ambassadeur américain)
  • France: pour Laurent Berger, le leader de la CFDT, déroger aux 35 heures n'est «pas une bonne idée»
  • Le syndicat des pilotes Cockpit se déclare en faveur d'une grève chez Germanwings (filiale de Lufthansa) vendredi
fermer

Asie-Pacifique

Catastrophes naturelles Inde

Inde: les victimes des inondations dans l’attente des secours

media

Le week-end dernier, de terribles précipitations dans le nord de l’Inde ont fait déborder le Gange et ses affluents et submergé des dizaines de villages, détruit les routes et les ponts. Alors que la pluie a cessé, un nouveau bilan avance le chiffre de 600 morts. Mais selon il pourrait continuer à s'élever, car plus de 13 000 personnes sont portées disparues.

Avec notre correspondant à Bombay, Sébastien Farcis

Dans le village de Kedarnath, dans l'Uttarakhand, à l'extrême nord du pays, un seul bâtiment a résisté au terrible torrent de boue qui a balayé la vallée : son temple. Celui-là même que des milliers de pèlerins venaient visiter en cette haute saison touristique.

À présent, environ 27 000 personnes sont encore bloquées dans ce village isolé de l'Himalaya. Ils attendent l'un des 40 hélicoptères de l'armée qui évacuent les rescapés au compte-goutte. La crainte est que des milliers d'autres aient été emportés par les flots. Des dizaines ont été retrouvées ces dernières heures le long des rivières.

Pour les familles des disparus, c'est donc une terrible attente. Les antennes de télécommunication ont été balayées, les téléphones portables sont déchargés, elles n'ont donc aucun moyen de connaître le sort de leurs proches. Les secours redoublent d'efforts ces dernières heures, car de nouvelles pluies sont annoncées à partir de ce dimanche.

Une erreur est survenue lors de l'envoi du mail...
Le mail a bien été envoyé

Sur le même sujet

Commentaires

 
Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.