Les grands patrons chinois reçus à Paris comme des chefs d’Etat - Asie-Pacifique - RFI

 

  1. 18:10 TU Grand reportage
  2. 18:30 TU Sessions d'information
  3. 19:00 TU Journal
  4. 19:10 TU La bande passante
  5. 19:30 TU Journal
  6. 19:40 TU La bande passante
  7. 20:00 TU Journal
  8. 20:10 TU Couleurs tropicales
  9. 20:30 TU Journal
  10. 20:33 TU Couleurs tropicales
  11. 21:00 TU Journal
  12. 21:10 TU Accents d'Europe
  13. 21:30 TU Journal
  14. 21:33 TU Danse des mots
  15. 22:00 TU Sessions d'information
  16. 22:30 TU Sessions d'information
  17. 23:00 TU Journal
  18. 23:10 TU Autour de la question
  19. 23:30 TU Journal
  20. 23:33 TU Autour de la question
  21. 18:10 TU Grand reportage
  22. 18:30 TU Sessions d'information
  23. 19:00 TU Journal
  24. 19:10 TU La bande passante
  25. 19:30 TU Journal
  1. 18:10 TU Grand reportage
  2. 18:30 TU Sessions d'information
  3. 19:00 TU Journal
  4. 19:10 TU Mardi politique
  5. 19:30 TU Journal
  6. 19:40 TU Mardi politique
  7. 20:00 TU Journal
  8. 20:10 TU Couleurs tropicales
  9. 20:30 TU Journal
  10. 20:33 TU Couleurs tropicales
  11. 21:00 TU Journal
  12. 21:10 TU Radio foot internationale
  13. 21:30 TU Journal
  14. 21:33 TU Radio foot internationale
  15. 22:00 TU Sessions d'information
  16. 22:30 TU Sessions d'information
  17. 23:00 TU Journal
  18. 23:10 TU Vous m'en direz des nouvelles !
  19. 23:30 TU Journal

Dernières infos

  • François Hollande a rencontré le président iranien Rohani en marge de l'Assemblée générale des Nations unies (Elysée)
  • Turquie : le président Erdogan affirme qu'il pourrait donner un soutien militaire ou logistique aux opérations contre le groupe EI
  • Ukraine : 3 245 tués, selon un nouveau bilan de l'ONU
  • Lutte contre le mouvement Etat islamique : la Turquie a expulsé plus de 1 000 combattants étrangers (ministre)
  • Espagne : le ministre de la Justice démissionne après le retrait du projet de loi sur l'avortement
  • Un gendre de Ben Laden condamné à la perpétuité à New York
  • Frappes en Syrie : les Emirats arabes unis confirment avoir mené des raids
  • Les Etats-Unis affirment avoir éliminé des membres d'un groupe d'Al-Qaïda qui menaçaient leurs intérêts (Pentagone)
  • Bachar el-Assad dit soutenir la guerre internationale contre le «terrorisme» (télévision)
  • Berlin annonce la libération d'un journaliste germano-américain qui était otage en Somalie
fermer

Asie-Pacifique

Chine France Union Européenne

Les grands patrons chinois reçus à Paris comme des chefs d’Etat

media

C'est un accueil assez inhabituel qui sera réservé à une délégation d'une cinquantaine d'hommes d'affaires chinois, ce mardi 25 juin à Paris : les entrepreneurs du Club des entrepreneurs de Chine (CEC) seront reçus à l'Elysée par le président français, avec les honneurs réservés aux chefs d'Etat.

Les petits plats dans les grands, avec tapis rouge de rigueur : les honneurs sont inédits, mais l'enjeu en vaut la chandelle. Les 42 patrons attendus ce mardi à l’Elysée, ne sont rien de moins que les dirigeants des plus grosses entreprises privées de Chine. Ils représentent à eux seuls quelque 240 milliards d'euros de revenus, tous membres du Club des entrepreneurs de Chine.

Ils seraient en France pour découvrir et s'imprégner du « modèle » économique et social français avec en trame de fond, évidemment, de nouveaux investissements à venir dans des domaines moins classiques que le nucléaire ou l'aéronautique : l'industrie, le luxe, l'informatique, l'agroalimentaire, les services.

Une visite en plein bras de fer sur le photovoltaïque

Intéressant pour la France, évidemment, qui est plutôt bien placée dans ces secteurs. Elle est la troisième destination des investisseurs chinois après l'Allemagne et le Royaume-Uni. Personne n'oublie que cette visite se tient sur fond de tensions commerciales entre la Chine et l'Europe autour, notamment, de l'exportation de panneaux photovoltaïques.

A Bruxelles, le Commissaire européen chargé du Commerce avait bon espoir, vendredi, de parvenir rapidement à une solution. Peut-être profitera-t-il de la venue du Club des entrepreneurs en Belgique pour éloigner une fois pour toutes le spectre d'une guerre commerciale entre Bruxelles et Pékin.

Sur le même sujet

Commentaires

 
Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.