GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 22 Juin
Dimanche 23 Juin
Lundi 24 Juin
Mardi 25 Juin
Aujourd'hui
Jeudi 27 Juin
Vendredi 28 Juin
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Asie-Pacifique

    Pour la première fois depuis Fukushima, une cargaison de combustible nucléaire MOX arrive au Japon

    media Des manifestants anti-nucléaires ont accueilli le convoi de combustible MOX livré jeudi 26 juin au matin. REUTERS/Kyodo

    Jeudi 27 juin, un convoi de combustible nucléaire MOX, parti de France à la mi-avril, est arrivé au port japonais de Takahama, près de la centrale nucléaire destinataire. C'est le premier arrivage de ce combustible (un mélange d'oxydes d'uranium et de plutonium) depuis l'accident nucléaire de Fukushima, causé par le séisme et le tsunami du 11 mars 2011.

    Avec notre correspondant à Tokyo, Frédéric Charles

    Les deux navires, le Pacific Heron et le Pacific Egret, transportant depuis Cherbourg le MOX, un mélange de plutonium issu des combustibles usés et d’uranium appauvri, sont arrivés dans un port de l’ouest du Japon proche de la centrale nucléaire de Takahama. Elle est gérée par Kansai Electric Power (Kepco). L’usage du MOX reste une priorité pour le Japon. Seuls deux des cinquante réacteurs japonais sont en activité.

    Le Premier ministre Shinzo Abe veut réactiver les réacteurs qui auront été déclarés viables par la nouvelle Autorité de sûreté nucléaire (ASN). Le gouvernement accorde la priorité au retraitement sous forme de MOX - donc de combustible usé - mais la commission de l’énergie atomique japonaise attend que ce processus de production soit sécurisé.

    En attendant, le retraitement est effectué en grande partie à l'étranger. Cela conduit à une forte augmentation des stocks de plutonium. Le Japon détient près de 44 tonnes dont 35 stockées en France.

    Kansai Electric Power cherche à obtenir le plus tôt possible la certification de sûreté nécessaire pour réactiver son réacteur et utiliser le combustible MOX en provenance de Cherbourg.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.