GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 20 Juillet
Dimanche 21 Juillet
Lundi 22 Juillet
Mardi 23 Juillet
Aujourd'hui
Jeudi 25 Juillet
Vendredi 26 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Asie-Pacifique

    Mort de Ben Laden: al-Jazira publie un rapport qui dérange Islamabad

    media Le chef de l'al-Qaïda Oussama ben Laden. Reuters

    Incompétence et négligence du gouvernement, de l’armée et des services secrets pakistanais. Le rapport de la commission chargée, dans le pays, d’enquêter sur les raisons pour lesquelles Oussama Ben Laden a pu habiter pendant près de dix ans sur le sol pakistanais sans être inquiété, est très dur. C’est peut-être pour cela qu’il n’avait jamais été rendu public, alors qu'il est entre les mains du gouvernement depuis six mois. La chaîne de télévision al-Jazira s’est procurée une copie du rapport, et vient de le mettre en ligne. On y découvre entre autres des détails surprenants sur la vie quotidienne du chef d’al-Qaïda.

    Oussama Ben Laden mettait un chapeau de cow-boy pour que les satellites ne voient pas son visage. Lorsqu’une de ses femmes accouchait, pour éviter d'être repéré, le dirigeant d'al-Qaïda affirmait qu’elle était sourde et muette, car elle parlait l'arabe et non l'ourdou, la langue officielle au Pakistan.

    Lorsqu'Oussama Ben Laden a été arrêté pour excès de vitesse (ou plutôt son chauffeur), l’agent de police l'a finalement laissé repartir après une petite discussion. Il faut dire que le chef d'al-Qaïda avait depuis longtemps rasé sa fameuse barbe.

    Au-delà de ces détails, le rapport nous apprend que lorsque M. Ben Laden est arrivé en 2005 dans la ville-garnison où il sera tué, Abbottabad, la même année, les services secrets pakistanais refermaient son dossier, estimant qu’il n’était pas dans le pays.

    La vulnérabilité du Pakistan

    Les auteurs du rapport s’étonnent que personne (voisins, services secrets, armée) n’ait noté la taille et la forme étrange de la maison, les barbelés, l’absence de voitures ou de visiteurs pendant six ans. « Cela dépasse tout simplement l’entendement »,

    observent-ils.

    S’ils affirment n’avoir trouvé aucune preuve de complicité avec l'armée ou le gouvernement, ils précisent aussi ne pas pouvoir éliminer toute éventualité de connivence.

    Enfin, revenant sur l'opération américaine qui a abouti à la mort d'Oussama Ben Laden, le rapport, très dur sur ce point, conclut qu’à moins d’un changement radical dans la stratégie de défense du pays, le Pakistan reste vulnérable à ce type d'attaques étrangères.

    • Consulter le rapport sur le site d'al-Jazira en cliquant ici (version anglaise)

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.