GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 19 Janvier
Dimanche 20 Janvier
Lundi 21 Janvier
Mardi 22 Janvier
Aujourd'hui
Jeudi 24 Janvier
Vendredi 25 Janvier
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Foot/Fichage ethnique: la Ligue inflige au PSG une amende de 100000 euros
    • L'astronaute Thomas Pesquet devrait retourner «très bientôt» dans l'espace (ministre)
    Asie-Pacifique

    Soixante ans après l'armistice, les deux Corées commémorent la fin de la guerre

    media Grande parade militaire à Pyongyang ce samedi 27 juillet 2013 pour fêter la «victoire» de 1953. REUTERS/Jason Lee

    Ce samedi 27 juillet 2013 est commémoré le 60e anniversaire de l’armistice qui a mis fin à la Guerre de Corée (1950-1953). Un conflit fratricide et effroyable, l’un des affrontements les plus violents de la Guerre froide. Deux millions et demi de civils coréens ont été tués. L'événement a été célébré à Séoul et à Pyongyang mais avec des tonalités radicalement différentes. Les deux pays n'ont toujours pas signé de traité de paix.

    Quelque 3200 soldats français se sont battus sous l’égide de l’ONU, aux côtés des forces sud-coréennes et américaines. A l’occasion de ce 60e anniversaire, la Corée du Sud a invité trois de ces anciens combattants français. Deux d'entre eux, Claude Pion et Germain Denys témoignent au micor de notre correspondant à Séoul. Un retour chargé d’émotions.

    ... on est très fiers de voir ce pays comme ça et puis les gens, non seulement sympathiques mais aussi reconnaissants. J'ai retrouvé des Coréens de mon bataillon, on s'est tous embrassés, et on pleurait...
    «nous on montait au front et on voyait les blessés descendre, ça ne nous rassurait pas trop. C’était violent !» 14/10/2013 - par Frédéric Ojardias Écouter

     

    Jour de la victoire en Corée du Nord

    En Corée du Nord, cette journée, célébrée en grande pompe, est présentée comme le jour de la victoire. A cette occasion les autorités ont organisé dans la capitale Pyongyang une gigantesque parade militaire.

    Avec notre envoyée spéciale à Pyongyang, Nathalie Touret

    C’était un défilé comme la Corée du Nord en a le secret, soldats au pas de l’oie, tanks, hélicoptères et missiles, le tout sous la chaleur étouffante des étés sur la péninsule.

    Les vétérans de la guerre de Corée, qui ont passé des heures en plein soleil, ne s’en sont pourtant pas plaint car ils étaient à l’honneur en cette date anniversaire de la signature de l’armistice, présentés comme les héros de la Nation et largement salués par Kim Jung-un.

    Une opération de communication pour l'étranger

    De cette parade, on retiendra aussi l’impressionnante démonstration de soutien, exprimée par la population envers son dirigeant. Des milliers de personnes ont défilé, agitant des fleurs et criant son nom, les caméras de la télévision nationale n’en perdaient pas une miette.

    C’est que ces parades militaires sont l’occasion pour le régime d’asseoir son autorité. Il montre ainsi qu’une puissante armée le soutient et que la population lui est dévouée. Ces défilés constituent également un jeu tactique, Pyongyang choisit soigneusement les armes et la technologie militaire qu’elle souhaite montrer, car les autorités savent que les experts étrangers vont analyser les vidéos de cette journée, en espérant en apprendre un peu plus sur son arsenal.

    A lire et à écouter aussi sur le même sujet :

    Reportage international avec Stéphane Lagarde et les vétérans chinois

    Le blog de Stéphane Lagarde, Encres de Chine

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.