GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 12 Octobre
Dimanche 13 Octobre
Lundi 14 Octobre
Mardi 15 Octobre
Aujourd'hui
Jeudi 17 Octobre
Vendredi 18 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Asie-Pacifique

    Pakistan: la communauté chiite de nouveau la cible d'attentats dans le nord-ouest du pays

    media Un homme blessé lors de l'explosion d'une bombe sur le marché de Parachinar se présente à l'hopital de la ville, le 26 juillet 2013. Reuters

    A Parachinar, ville pakistanaise située dans les zones tribales qui bordent l’Afghanistan, plusieurs explosions visant la communauté chiite ont fait au moins une quarantaine de morts et une centaine de blessés vendredi26 juillet 2013. Cette minorité musulmane est régulièrement la cible d’attentats perpétrés par les extrémistes sunnites pakistanais.

    Avec notre correspondant à Islamabad, Joël Bronner

    C’est près d’une mosquée, peu avant la rupture du jeûne en cette période de Ramadan, qu’une première bombe a explosé dans un marché animé de Parachinar, dans le nord-ouest du Pakistan. A l’heure où les habitants font leurs derniers achats en vue de l’iftar, le repas que partagent les musulmans au coucher du soleil, tout au long de ce mois sacré.

    Cette première explosion a été suivie d’une seconde, quatre minutes plus tard, à seulement trois cents mètres de là. Un peu plus tôt dans l’après-midi, c’est un autre engin explosif, dissimulé au bord de la route, qui avait déjà frappé ce même secteur de Kurram, vallée située dans les zones tribales pakistanaises. Selon les médecins, l’hôpital de Parachinar a été totalement submergé par l’afflux des blessés, nombre d’entre eux attendant d’être secourus, allongés à même le sol de l’établissement.

    Ces différentes attaques visaient principalement la communauté chiite, une minorité régulièrement prise pour cible par les extrémistes sunnites dans le pays. En janvier et en février derniers, à Quetta dans le sud-ouest du Pakistan, deux attentats à la bombe avaient, au total, coûté la vie à plus de 170 membres de cette communauté.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.