GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 17 Mai
Samedi 18 Mai
Dimanche 19 Mai
Lundi 20 Mai
Aujourd'hui
Mercredi 22 Mai
Jeudi 23 Mai
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Asie-Pacifique

    Chine: Bo Xilai, poursuivi pour corruption et abus de pouvoir, devrait être jugé prochainement

    media Bo Xilai, lors de l'ouverture de la session annuelle du Congrès national chinois, le 6 mars 2010. REUTERS/Jason Lee

    Le procès de Bo Xilai, étoile déchue du Parti communiste chinois, se rapproche. Si on ne sait toujours pas quand il aura lieu exactement, on sait que Bo Xilai sera jugé pour corruption et abus de pouvoir. Ce mardi 30 juillet, la presse chinoise donne des précisions sur les faits qui lui sont reprochés. L’ancien haut dirigeant aurait notamment détourné 3 millions d’euros.

    Avec notre correspondante à Shanghai, Delphine Sureau

    C’est le magazine économique Caijing qui publie le détail des charges retenues contre Bo Xilai. Et celles-ci laissent penser qu’un accord a été conclu en haut lieu pour ne pas accabler l’ancien membre du puissant bureau politique. En échange peut-être de son silence sur certains dossiers.

    Bo Xilai sera donc jugé pour avoir détourné 3 millions d’euros, lorsqu’il était maire de Dalian, une ville du nord-est de la Chine, dans les années 1990. Etonnamment, il n’y a pas de poursuites concernant d’éventuelles malversations dans la mégalopole de Chongqing, où Bo - numéro 1 du parti sur place - a régné en maître de 2007 jusqu’à sa chute, en mars 2012.

    Jugement probable au creux de l'été

    A cette époque, son bras droit et chef de la police, Wang Lijun, s’était réfugié dans un consulat américain pour dénoncer son patron. Bo Xilai l’aurait empêché d’enquêter sur sa femme, Gu Kailai, soupçonnée d’avoir tué un Britannique. Bo comparaîtra donc aussi pour avoir couvert le meurtre.

    Comme son épouse, condamnée en août dernier, Bo Xilai devrait être jugé au creux de l’été, selon un scénario probablement déjà écrit.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.