GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 15 Octobre
Mercredi 16 Octobre
Jeudi 17 Octobre
Vendredi 18 Octobre
Aujourd'hui
Dimanche 20 Octobre
Lundi 21 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Asie-Pacifique

    Thaïlande: une marée noire met en péril l'environnement de la très touristique île de Samet

    media Des soldats thaïlandais nettoient la plage de Ko Samet après une marée noire qui a touché l'île de Samet, samedi 28 juillet 2013. REUTERS/Athit Perawongmetha(T

    En Thaïlande, la très touristique île de Samet est polluée par le pétrole qui s'est répandu samedi 27 juillet au large de ses côtes. 50.000 litres de brut ont fui lors du transfert d'un pétrolier à un oléoduc. C'est la marée noire la plus importante dans la province et l'association pour la défense de l'environnement Greenpeace met en garde la Thaïlande.

    Sur la grande plage de l'île de Ko Samet, des centaines de militaires, villageois et employés ratissent la plage pour nettoyer des milliers de galettes de pétrole. Environ 300 mètres de sable blanc sont touchés. L'île paradisiaque n'avait jamais connu un tel scénario.

    Dimanche pourtant, le géant du pétrole thaïlandais, l'entreprise publique PTT se voulait rassurante avec dix navires en alerte, prêts à encercler les nappes de brut à la dérive.  Pourtant quelques heures plus tard son directeur reconnaît la responsabilité de l'entreprise et présente ses excuses. Mais pour certains touristes, la décision est prise : ils quittent Ko Samet et ses eaux habituellement turquoises devenues noires.

    GreenPeace inquiet de l'impact

    De son côté Greenpeace appelle la Thaïlande à mettre un terme à son exploitation pétrolière dans le Golfe.Très riche en poissons, cette vaste étendue d'eau est un véritable garde-manger pour les Thaïlandais mais elle subit la menace croissante de centaines d'exploitations pétrolières, qui poussent comme dans champignons.

    Les défenseurs locaux de l'environnement qui avaient déjà alerté les autorités, sont inquiets de l'impact des produits chimiques utilisés pour disperser les nappes de brut.
    D'importants dommages pourraient être causés aux coraux, mais aussi à toute la chaîne alimentaire des poissons.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.