GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 19 Mai
Lundi 20 Mai
Mardi 21 Mai
Mercredi 22 Mai
Aujourd'hui
Vendredi 24 Mai
Samedi 25 Mai
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Commerce international: la Chine déclare attendre de la «sincérité» des États-Unis avant de reprendre les négociations
    • British Steel-Ascoval: «La partie n'est pas perdue et nous allons la gagner» (Edouard Philippe)
    • Européennes: ouverture des bureaux de vote au Royaume-Uni
    • Européennes: début du vote avec l'ouverture des bureaux aux Pays-Bas
    • Israël a réduit la zone de pêche à Gaza après le lancement de ballons incendiaires vers son territoire
    • Législatives en Inde: on constaterait un nette avance du BJP de Modi dans les premières tendances du dépouillement
    Asie-Pacifique

    Des capitaux chinois pour un nouveau port géant au Sri Lanka

    media Le port de Colombo s'est enrichi le 5 août d'un nouveau terminal international (CICT) qui a coûté 500 millions de dollars (376,4 millions d'euros). Reuters

    Le port le plus vaste du Sri Lanka vient d'ouvrir dans la capitale du pays, à Colombo. Il a été financé par Pékin. Une bonne affaire pour l'ancien Ceylan, mais surtout pour la Chine qui continue à poser des jalons sur les principales routes commerciales.

    C'est le président srilankais lui-même, Mahinda Rajapakse (C), qui a inauguré le nouveau terminal du port de Colombo, le 5 août 2013. Reuters

    Le nouveau terminal international inauguré par le président srilankais en personne, lors d'une cérémonie retransmise en direct à la télévision, a coûté 380 millions d'euros payés par la Chine. Le port pourra accueillir les porte-conteneurs géants, et même les plus grands du monde, une première au Sri Lanka. Le site sera protégé par un nouveau brise-lames long de plus de 6 km et capable de résister à un tsunami.

    Le terminal est détenu à 85% par l'entreprise publique chinoise China Merchant Holdings International, le reste étant aux mains de l'Autorité des ports du Sri Lanka (SLPA). La position géographique du pays a attiré les investisseurs chinois. Ces derniers ont déjà signé plusieurs contrats lucratifs dans la région. Depuis janvier dernier, le port pakistanais de Gwadar sur la mer d'Oman leur appartient.

    Le terminal de Colombo permet à la Chine de prendre pied le long d'une route maritime stratégique entre l'Occident et l'Orient. La moitié du commerce mondial transite par cette route, et le Sri Lanka se trouve à mi-parcours.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.