GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 13 Septembre
Samedi 14 Septembre
Dimanche 15 Septembre
Lundi 16 Septembre
Aujourd'hui
Mercredi 18 Septembre
Jeudi 19 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Asie-Pacifique

    Afghanistan: cinquième anniversaire de l'attaque d'Uzbin, où dix soldats français avaient perdu la vie

    media Des soldats français en véhicule blindé avancent dans la vallée d'Uzbin, le 17 décembre 2009. AFP / M. Hossaini

    C'était il y a cinq ans jour pour jour, le 18 août 2008. Dix militaires français se faisaient tuer et 21 autres blesser en Afghanistan dans l'embuscade d'Uzbin, tendue par des insurgés. Ce jour-là, la France se souvenait qu'elle était en guerre. Le mauvais équipement des soldats était mis en cause. Une enquête était même ouverte. Elle se heurtera finalement au secret-défense.

    Avec notre correspondant à Kaboul, Nicolas Ropert

    L'appel a été lancé sur les réseaux sociaux par les familles des dix militaires français qui ont perdu la vie. Pour les cinq ans de l'embuscade d'Uzbin, les proches des soldats organisent ce dimanche 18 août une veillée à la mémoire des victimes.

    À Kaboul, ni l'ambassade de France, ni l'armée française encore présente avec 500 hommes n'ont prévu de cérémonie. Profil bas pour un anniversaire que personne ne souhaite célébrer. L'embuscade d'Uzbin reste un tournant de la présence tricolore en Afghanistan.

    Jamais depuis 1983, l'armée française n'avait essuyé autant de pertes. Pendant plusieurs heures, les soldats français ont été pris sous le feu de plusieurs dizaines d'insurgés. On apprendra plus tard qu'ils appartenaient au mouvement de Gulbuddin Hekmatyar, un chef de guerre proche des talibans.

    S'ensuit alors un débat sur le manque d'équipement des militaires français. Une plainte pour « mise en danger de la vie d’autrui » est déposée par certaines familles de victimes, mais l'enquête piétine.

    Plus globalement, c'est la présence de la France en Afghanistan qui est débattue. Le retrait des forces combattantes a eu lieu sur décision du président Hollande à la fin de l'année dernière. Depuis le début de l'intervention militaire française dans le pays, 89 soldats français ont été tués.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.