GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 24 Mai
Mercredi 25 Mai
Jeudi 26 Mai
Vendredi 27 Mai
Aujourd'hui
Dimanche 29 Mai
Lundi 30 Mai
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Asie-Pacifique

    Fukushima: des niveaux de radioactivité mortels mesurés sur le site

    media Vue aérienne de la centrale nucléaire sinistrée de Fukushima-Daiichi avec les réservoirs d'eau contaminés au premier plan. Photo prise le 20 août 2013. REUTERS/Kyodo

    Des niveaux de radioactivité en très forte hausse sont mesurés sur le site de la centrale accidentée de Fukushima, près de réservoirs d'eau contaminée du même type que celui qui a fui récemment. Pour le moment, aucun nouvel écoulement n'est confirmé. Même si Tepco, l'opérateur de la centrale, n'en exclut pas la possibilité et cherche toujours à identifier la cause de cette radioactivité des plus dangereuses.

    Avec notre correspondant à Tokyo, Frédéric Charles

    La radioactivité relevée à Fukushima autour des réservoirs de stockage de l’eau hautement radioactive est en forte hausse. Près du fond d’un des réservoirs, elle atteint près de 1 800 millisieverts par heure, assez pour tuer en quatre heures un ouvrier qui y serait exposé. En août, 300 tonnes d’eau hautement radioactive a fui de l’un des réservoirs et s’est répandu en partie dans l’océan Pacifique.

    Un deuxième accident nucléaire

    La gestion de plus en plus problématique des eaux contaminées de Fukushima prend la proportion d’un deuxième accident nucléaire.

    Cette forte hausse de la radioactivité mesurée ce dimanche 1er août serait due à l’utilisation par les techniciens de la centrale d’instruments de mesure plus précis. Une nouvelle fuite a été décelée au niveau d’une canalisation reliée en deux réservoirs.

    Tepco doit continuer de refroidir les réacteurs. Chaque jour, ce refroidissement produit 400 tonnes d’eau hautement radioactive. Elle est stockée dans un millier de réservoirs, mais toute cette eau ne peut pas être stockée. Tepco est en train de réaliser un écran étanche entre les installations de la centrale et l’océan. Mais une étanchéité n’est jamais totale et l’eau radioactive ne cesse de s’accumuler. 

    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.