GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 11 Novembre
Lundi 12 Novembre
Mardi 13 Novembre
Mercredi 14 Novembre
Aujourd'hui
Vendredi 16 Novembre
Samedi 17 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Asie-Pacifique

    Afghanistan: les talibans soupçonnés de l'assassinat de l'écrivaine Sushmita Banerjee

    media L'écrivaine Sushmita Banerjee a été assassinée à Kaboul le mercredi 4 septembre 2013 AFP PHOTO/Deshakalyan CHOWDHURY

    L'écrivaine indienne Sushmita Banerjee a été tuée, mercredi 4 septembre au soir, dans l'est de l'Afghanistan. Auteure d'un livre racontant sa fuite d'Afghanistan à l'époque des talibans, elle a été retrouvée le corps criblé de balles. Les talibans ont démenti être derrière ce meurtre. L'écrivaine avait décidé récemment de vivre en Afghanistan pour rejoindre son mari.

    Avec notre correspondant à Kaboul, Nicolas Ropert

    Sushmita Banerjee habitait dans la province instable de Paktika depuis quelques mois. Elle avait rejoint son mari afghan et travaillait dans le secteur de la santé. De nationalité indienne, l'écrivaine de 49 ans avait publié un livre (A Kabuliwala's Bangali Wife) qui racontait comment elle avait échappé aux talibans en 1995.

    « La vie était tolérable en Afghanistan jusqu'à l'arrivée des talibans », affirmait-elle dans une interview il y a quelques années. Ce livre, devenu un best-seller dans son pays d'origine a été adapté au cinéma par Bollywood en 2003.

    Des artistes afghanes régulièrement prises pour cibles

    Le corps de Sushmita Banerjee a été retrouvé criblé d'une vingtaine de balles et les cheveux arrachés, a annoncé le chef de la police locale. Les autorités afghanes assurent avoir la preuve que les talibans sont impliqués dans ce meurtre. « L'enquête menée auprès de son mari montre que les insurgés avaient quelque chose contre elle », assure le chef de la police.

    Des artistes afghanes, chanteuses, comédiennes, des militantes, ou encore des journalistes sont régulièrement prises pour cible dans le pays. Les talibans estiment qu'une femme ne doit pas apparaître à la télévision.

    A lire également sur cette thématique :

     

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.