GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 12 Septembre
Vendredi 13 Septembre
Samedi 14 Septembre
Dimanche 15 Septembre
Aujourd'hui
Mardi 17 Septembre
Mercredi 18 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Asie-Pacifique

    Australie: Tony Abbott, le «moine fou» à la tête du gouvernement

    media Tony Abbott, le 7 septembre 2013 à Sydney. REUTERS/Rob Griffith/Pool

    En Australie, les sondages ne s’étaient pas trompés. L’opposition conservatrice a nettement remporté, samedi 7 septembre, les élections législatives. Le Premier ministre sortant Kevin Rudd a reconnu sa défaite qui met un terme à six ans de pouvoir travailliste. Le nouvel homme fort du pays s’appelle Tony Abbott.

    Avec notre correspondante à Melbourne, Caroline Lafargue

    Celui qui a mis K.O. le travailliste Kevin Rudd fut un boxeur émérite à Oxford, l’université anglaise où il a étudié le droit et l’économie. A 55 ans, Tony Abbott n’a rien perdu de sa silhouette athlétique et continue de courir le triathlon. Il est toujours membre du club des surveillants de plage de Manly, la station balnéaire de Sydney, dont il est le député libéral depuis 1994.

    Le nouveau Premier ministre australien, ancien séminariste catholique, est surnommé « le moine fou ». Tony Abbott est célèbre pour ses remarques sexistes. Il est pour la mise sous tutelle par l’Etat des aborigènes, contre l’avortement même s’il ne projette pas de le supprimer, et farouchement contre le mariage pour tous bien que sa sœur soit lesbienne.

    Promesses de stabilité

    Mais le désormais ex-chef de l’opposition incarne aussi la stabilité et c’est ce qui a convaincu les Australiens, lassés des travaillistes. En trois ans en effet, le pays a changé deux fois de Premier ministre.

    Hier soir, Tony Abbott a promis de s’atteler immédiatement à la suppression de la taxe carbone, à l’endiguement des bateaux de demandeurs d’asile et au rééquilibrage du budget avec à la clé la baisse des dépenses publiques.

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.